Le Sportnographe
9550519 600px

Dustin Boyd, à une lettre de la gloire

Photo : THE CANADIAN PRESS/Frank Gunn

Certains diront que le véritable gain dans l’échange envoyant Sergeï Kostitsyn à Nashville était d’avoir trouvé quelqu’un qui en voulait, mais nous du Sportnographe avons toujours cru au talent de Dustin Boyd, l’autre élément clé de l’échange (sachez qu’il peut y avoir plusieurs éléments clés, comme dans un trousseau de clés).

Dès le premier match de la saison, Boyd nous avait donné raison avec ses feintes étourdissantes, sa fougue dans les coins de patinoire et son but spectaculaire. On le voyait déjà remplacer Gomez sur l’avantage numérique.

Mais peu à peu, l’étoile de Dustin Boyd a pâli. Il a cessé de faire toutes les belles choses que sa carrière d’un match chez Canadien avait montrée. Il a rapidement cédé sa place à d’autres jeunes joueurs de talent comme Jeff Halpern et Mathieu Darche qui s’éclatent maintenant avec Benoît PouPou au sein du trio “Ph. D”, comme l’ont baptisé certains qui ne savent pas ce que veux dire “Ph. D”.

Malheureusement, Boyd n’a pas de ‘D’ dans son nom de famille. Un trio “PHB” aurait peut-être fonctionné, mais ce n’est pas très marketing. Comme plusieurs jeunes de la rue, Boyd est mis à l’encart parce qu’il n’est pas né avec un nom prestigieux. Depuis hier, Dustin est au ballotage. Depuis hier, il pleut sur Montréal (bon, pas tant que ça, mais c’était plus émouvant).

13 commentaires

Laisser un commentaire

  • Les gars, continuez votre travail si rafraîchissant dans ce monde – celui de “Canadien”, comme vous seuls puissiez les baptiser – qui est parfois d’un gris aussi gris que la pluie – émouvante – depuis hier.

    Il n’y a que vous pour faire d’un événement aussi banal quelque chose de drôle et d’intéressant.

    Bonne journée,

    Alain

  • Bon point Piquette, bon point. Est-ce que Boyd au ballotage, c’est pour lui donner le temps de compléter un diplôme et ainsi mieux comprendre ses compagnons de trio? Peut-on le céder à McGill au lieu de Hamilton s’il n’est pas réclâmé? Comme tout le monde chiale “après” la LHJMQ qui ne favorise pas la poursuite des études des jeunes, est-ce que le NHL en fait plus pour ses joueurs elle, hein??

    Cependant, ajustez vos heures avec l’heure normale car c’est comme si vous aviez publié cet article dans le futur et vous ne ressemblez pas tant que ça à Michael J. Fox.

  • Bon,bon,bon on en revient un peu. Canadien poursuit son programme de dressage auprès de Boyd afin qu’il devienne une joueur banal et sans saveur – dans le moule que Canadien aime former ses joueurs.
    Regardez comment on dresse Eller en ce moment – c’est tout dire.

  • Dustin Boyd a été soumis au balounage, mais sans succès puisqu’aucune équipe de la grosse Ligne n’a fait appel à ses services. Coudonc, on es-tu les seuls à croire en Dustin ?

  • Faites-y faire quelques commotions cérébrales, puis il ne sera plus capable d’épeler son nom correctement. Avec un peu de chance, son nom ressemblera à Doby.

    Ou alors songez à acquérir Maxime Talbot et R.J. Umberger, de quoi se faire une ligne BTU.

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • François-Philippe Champagne, à propos de la chefferie du PLQ
    – Certains vous voient prendre la tête du Parti Libéral du Québec, est-ce que ça vous intéresse? – Ben je vous dirais, écoutez, je le dis toujours, je pense que je fais un bon travail à Ottawa. Même ma mère est contente de ce que je fais, imaginez. Alors je vous dirais que ça prouve […]
  • Vincent Guzzo, à la défense de Pierre Fitzgibbon
    Quand moi comme homme d’affaire, je veux faire un projet, que je pense qu’il va faire rayonner le Québec. Pourquoi moi je peux pas appeler mon chum? […] Peut-être que moi j’apprends qu’il y a un besoin économique de quelque chose au Québec, ben j’amène ça. Vice-versa. Moi j’ai besoin d’une égévolation. Pourquoi moi je […]
  • Guillaume Dulude, à propos des féminicides
    Féminicide, ça s’apparente beaucoup à génocide. OK, un génocide, juste pour le rappeler, pour tout le monde, ce que c’est : c’est un groupe qui s’organise pour anéantir et exterminer un autre groupe. C’est une planification d’extermination. Alors on utilise “féminicide”, comme si les hommes se regroupent entre eux et font une planification similaire, c’est-à-dire […]
  • Pierre Fitzgibbon, à propos de la chasse aux faisans
    Ben, je trouve ça un peu ridicule. Je n’arrêterai pas de voir mes connaissances, je n’arrêterai pas de faire mes activités à cause du Journal de Montréal.
  • Pierre Poilievre, qui a une preuve que les armes sont destinées à la chasse
    Si on regarde la liste des armes en question. Y’a certaines qui ont le mot canard ou oiseau dans le nom, donc c’est vraiment des armes qui sont utilisées pour chasser les canards.

Catégories