Le Sportnographe

Donnons le discrédit à Claude Julien

On s’attendait à voir partir Zednik, Streit, Souray, Dagenais, Théodore et Bonk, mais c’est finalement Juju lui-même qui s’est fait montrer la porte (ça n’a pas dû être facile au téléphone) du vestiaire de Canadien. Pourtant, après tout le “crédit” que Jacques Demers avait octroyé à Claude Julien au long de la première moitié de saison, on se disait qu’il avait des réserves pour un bon bout. L’équipe du Sportnographe étant toujours des plus optimistes, nous croyons que la venue de Bobby et, encore plus, celle de Guy “Guy Guy Guy” Carbonneau, motivera certainement l’équipe à se tailler une place dans les séries (de fin de saison, comme certains le précisent).

D’ailleurs, à l’instar de Monsieur Pelletier à CKAC cette nuit, faudrait qu’on m’explique pourquoi les millions ne suffisent pas à motiver les joueurs. Faudrait demander aux dits motivés qui hier ont été pointés du doigt et qui on répondu par la bouche de leur slap shot, comme Markov par exemple (d’ailleurs, pourquoi était-il pointé celui-là ?). Même Théo, à propos duquel les joueurs adverses sont conviés à lancer dans le top net selon certaines sources piquées à La Presse, n’a pas été trop mauvais et Mark Streit est même allé jusqu’à enfiler sont premier entre-filet !

En tous les cas, Bob Gainey semble vouloir faire plus de place aux jeunes, chose qu’il reprochait à Claude Julien de ne pas faire, et c’est sans doute une maudite bonne idée, parce qu’on est toujours plus content de voir un beau but d’un p’tit jeune que les buts poubelles des vétérans comme Zednik (duquel on dit, selon des sources dont on ne se souvient plus l’origine, qu’il n’a pas d’amis dans le vestiaire). Chapeau, Bobby. Maintenant, va nous chercher un jeune espoir de talent, gros et rapide, qui produit maintenant et à bas prix, ou quelque chose comme ça.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.