Le Sportnographe
8120941 600px

Dominic Moore est le nouveau Mathieu Darche

Photo : THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes

Dans le monde du partisan de Canadien, on met souvent l’emphase sur les gros petits joueurs spectaculaires comme Mike Cammalleri ou Brian Gionta, éblouis que nous sommes par les artifices de la dentelle en forme de feinte entre les patins.

Une chance qu’il y a nous, du Sportnographe, pour remettre les choses en perspective et pour parler de profondeur. Parce que c’est quand la profondeur n’est pas assez profonde qu’une équipe se ramasse dans le trou. Prenez Canadien. N’eut été des vieux mercenaires qui peuplent les trios de bas fonds, l’équipe ne serait sûrement pas au septième rang.

Non, mais avez-vous vu Dominic “Domi” Moore aller ? Il fait presque penser à Mathieu Darche quand il était bon, il y a un mois, Darche qui lui même faisait penser à Metropolit qui était tellement bon, il y a trois mois ! Et que dire de Travis Moen ? Il fait penser à… bin… à personne dans l’fond.

Ces soldats de l’ombre qui changent d’équipe chaque saison parce qu’ils ne sont bons que quelques matchs après un échange n’ont pas le mérite qu’ils méritent. Pierrer Gauthier semble avoir fait un pas dans la bonne direction en acquérant Dominic Moore. Ne reste plus qu’à appliquer ce système à plus grande échelle en accueillant une batch de mercenaires, puis en les jetant aux vidanges aussitôt qu’ils cessent d’être productifs.

13 commentaires

Laisser un commentaire

  • “Parce que c’est quand la profondeur n’est pas assez profonde qu’une équipe se ramasse dans le trou.”

    Donc, si je comprend bien, dans ce cas-ci, une équipe se retrouverait dans un trou peu ou pas assez profond.

    Mais un tel trou ne permettrait-il pas de mieux s’en sortir? Donc le manque de profondeur d’une équipe , tel Canadien sans Dominic Moore, n’aurait d’autre solution que se relever pour s’en sortir?

    Mais Piquette! Suggèreriez-vous que Canadien aurait simplement besoin de faire un minimum d’effort, mercenaire ou pas, pour s’en sortir?

  • « Parce que c’est quand la profondeur n’est pas assez profonde qu’une équipe se ramasse dans le trou. »

    C’est parce qu’il faut atteindre le fond du baril pour mieux rebondir je pense. En tk messemble.

  • Less from Moore:

    Ignorons Moore… faisons comme s’il n’existait pas, faisons comme s’il n’avait jamais existé et qu’il n’existera jamais…

    Ignorons-le dans les résumés de matchs, dans les commentaires, les lignes ouvertes, ignorons Moore.

  • @Bebehabs…J’espère que vous chauffer pas sur les internets en boésson ? …elle y sent le péteux! ewww!
    haaaaa que je suis décu…au moins vous avez mis un “é“ dans péteux…

  • Est-ce que l’équation marche encore si Darche en a mis deux dedant mardi? Faudrait-il dire que Darche est le nouveau Domi Moore? Ou simplement que Darche est le nouveau-ancien Darce d’il y a un mois?
    Pis Métropolit avec son but-une-passe, est-il le nouveau Domi Moore?

    Je pense que je suis mêlé là…

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • François Legault, imaginatif
    – Écoutez, y’a personne qui a une job garantie à la CAQ. – Ben vous venez de dire, y’a pas personne qui a un futur ministre de la santé meilleur que Christian Dubé. – Ouais – Ben là, ben futur, ça veut dire qu’il va rester. – (…) – Si on a un dream team, […]
  • Jean-François Lisée, au sujet des autochtones
    Tsé cette idée, quand les autochtones parlent, c’est 100% vrai. Écoutez c’est 100% pour personne. C’est du racisme à l’envers de penser que les autochtones ont toujours raison.
  • Julie Dufour, mairesse de Saguenay, à propos du PIB
    La prochaine région où il faut investir, parce qu’on a tout pour augmenter le produit international brut du Québec et c’est une richesse collective.
  • Yves Désautels, surpris
    – Eille ça s’est bien passé avec Pénélope hier, pour souligner vos 45 ans de carrière à Radio-Canada?– J’ai été agréablement surpris, elle est très gentille Pénélope!– Ben là, voyons, vous avez été surpris de la gentillesse de Pénélope?– Non non, j’ai été surpris que ça s’est bien passé, elle est facile d’approche et vous […]
  • Pierre Paul-Hus, qui semble parler de lui-même
    Monsieur le Président, qu’est-ce que le wokisme? Au tout début, le terme woke était utilisé pour identifier une personne qui était consciente et offensée des injustices et des discriminations subies par les groupes minoritaires. Mais aujourd’hui c’est un mouvement qui s’approprie un concept à la base positif mais qui l’instrumentaliste à des fins politiques.

Catégories