Le Sportnographe

Des ailes au goût amer

Des ailes au goût amer.

C’est sur un goût amer d’ailes gratuites que se termine la saison de Canadien. Un match à l’image de la saison et de ses ailes : décevant. Les ailes dans la défaite : le paradoxe de la saison. À force de jouer avec ses ailes, Canadien s’est beurré les doigts.

Canadien : une belle gang de chokeux.

Après avoir remonté la pente et créé une avance de 5-3 dans la rencontre, l’odeur de gants de hockey de séries avaient subitement envahi le centre-ville montréalais, et on parlait déjà d’amener les Sabres derette là. On connaît la suite. Canadien a choké.

C’est long la 401 sans sa calotte.

Vous savez, des fois, on regarde une game de Canadien et on se dit, check Ryder, il va scorer 3 buts d’affilés. Et la Ryder score 3 buts d’affilés. C’est habituellement signe que le petit Jésus a quitté l’Autriche et est revenu retrouver la Sainte-Flanelle. Mais ça a l’air que non finalement. Que voulez-vous, il y a des partisans de Canadien qui font faire la 401 sans leur calotte, sans leur victoire, sans leurs séries de détail. Et la 401 c’est long en tabarouette.

Un été d’ailes gratuites ?

Avec le 5 buts de Canadien, la cage aux sports offre 8 ailes gratuites jusqu’à la fin de la prochaine game de Canadien. Il y a donc des ailes gratuites pendant toute l’été sinon il a été question d’un recours collectif de la part de partisans enragés.

On pense à ta fiche.

30 buts pour Ryder. Tour du Chapeau. Tout était en place pour fêter grâce au petit mangeux qui a sû marquer comme lui seul sait le faire. Chapeau Michael ! On pense à ta fiche !

Savoir mieux endormir l’adversaire.

Canadien a mal su endormir l’adversaire comme il se doit. Il était bien parti pourtant à un moment donné où il se passait plus rien. Mais le Toronto a su retontir tel un opportuniste d’Etobicoke et remporter la victoire.

Gainey doit partir.

On réclame déjà la tête de Bob Gainey dans Rosemont. Dossier à suivre.

Canadien se serait pas rendu loin anyway.

Finalement, il faut rendre à Canadien ce qui appartient à Canadien : Être pas si bon que ça. Canadien se serait pas rendu loin anyway.

Merci, bonsoir.

2 commentaires

Répondre à Rodrigue H. Annuler la réponse.

  • Canadien a pas de coeur, c’est un pas de trippes, pas de couilles, un foie jaune, un pied, un pas de tête. Un pas bon, quoi.

    Honte à toi Canadien d’être bon juste assez longtemps pour nous donner l’eau à la bouche, ensuite devenir poche du 23 décembre jusqu’à la fesse des séries, pis abandonner tes partisans en innocent à Toronto en plus, comme si c’était pas déjà assez humiliant.

    Honte à Canadien.

  • Première priorité (sic), garder Murray à Montréal. Il est si important qu’on a pas voulu le faire jouer en fin de saison pour ne pas le blesser. Parlez moi d’un joueur talentueux.

    Tous derrière Murray !

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.