Le Sportnographe

De l’eau dans la cave

Ici au Sportnographe, nous sommes à l’écoute de l’air du temps (ça s’écoute, un air) afin de toujours dire ce que le partisan moyen de Canadien veut entendre, histoire d’augmenter notre capital de sympathie. Vous pensez que Zednik fait trop souvent le même jeu ? Ici on vous le confirme. Vous êtes content de Huet qui aligne les blancs ? On va troquer la microbrassée pour de la Kronenbourg.

Mais aujourd’hui, notre petit doigt mouillé et pointé au ciel nous indiquait qu’un vent de panique se dirigeait directement sur la flanalette. C’est que d’abord, le petit Markov est atteint d’un mal spasmodique juste en dessous du numéro qu’il arbore fièrement derrière son chandail. Or Andreï est reconnu pour nuire à l’équipe quand il n’est pas là. En effet, sur les onze matchs manqués par Markov, Canadien n’en a remporté que trois. Et nous qui croyions que c’était parce que Théo était perturbé par ses problèmes exogènes…

Ce n’est pas tout. Le plombier du Sportnographe (à ne pas confondre avec Aaron Downey, plombier de Canadien) vient de nous apprendre que le Colisée Nassau, là où varient les publicités sur les bandes, et là où les Islanders s’enfoncent au classement, a été victime d’un gros dégât d’eau. Canadien se prépare justement à aller planter les Islanders dans pas plus tard qu’une semaine, et on dit que le vestiaire risque de ne pas être prêt à temps pour cette rencontre. L’équipe pourrait donc se retrouver avec les pieds mouillés sur une glace hostile. Inquiétant, très inquiétant.

2 commentaires

Laisser un commentaire

  • Selon un informateur habitant le lower east-side de Long Island, Denis Potvin serait retourné faire un tour au Nassau Coliseum afin de ramasser son dictionnaire de traduction Suisse – Français.

    Lorsqu’il a réalisé qu’il avait mal utilisé visoire et procès, il aurait sacré le dictionnaire dans une toilette. D’où le dégât d’eau.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.