Le Sportnographe

Daniel Brière préfère jouer avec des Québécois de Philadelphie

Ici au Sportnographe, on prend à coeur notre rôle de Grand Média d’Information et on ne s’emploie pas à créer des attentes chez nos 543 lecteurs assidus pendant trois semaines juste pour meubler nos espaces de diffusion. C’est qu’on a autre chose à faire, comme faire huit voyages de pick-up pour déménager Normand Leblond.

Vous ne pourrez donc pas nous accuser de vous avoir fait miroiter un Daniel Brière, un Scott Gomez ou un Brian Raflaski. Tout au plus, si on avait su que Richard Zednik était disponible, il aurait été bien de réclamer son retour, mais nous étions trop occupés à imaginer Ryan McDonagh avec la Stanley au bout des bras.

Reste que cette déclaration de Martin Biron à propos de l’arrivée de son chummy Brière chez le Flyers nous rend un peu jaloux :

“Je crois que la décision a été difficile à prendre entre Montréal et Philadelphie, mais nous avons une très bonne équipe à offrir à Daniel avec les Flyers. Il aura la chance de compter sur Simon (Gagné) comme ailier et cette combinaison sera certainement très dangereuse. Les Flyers n’avaient pas le choix de bouger et de faire de gros coups, car la division dans laquelle nous jouons est très forte.”

D’abord, nous aimerions bien que les Québécois, ils jouzent chez nous. Même Magic Yanic Perreault a signé autre part. Ensuite, nous apprécions le concept de ne pas avoir le choix d’être bon, parce que les autres équipes le sont. C’est à se demander si notre Robert Gainey ne s’est pas dit : “Ouin, faudrait pas être trop forts, les autres équipes de notre division sont moyennes”.

On vous revient dans quelques jours pour vous expliquer comment il faudra se contenter de Kostistyn pour sauver Canadien.

4 commentaires

Laisser un commentaire

  • J’pense que ça va prendre plus que des titines pour parader la Stanley en 2008. Ça prendrait le retour des fantômes du Forum. Au fait, j’aimerais bien savoir pour qui ils jouzent maintenant.

  • je vois pas pourquoi vous vous attaquer toujours a Bob.
    Le gars essaye de les signer, ya meme envoyer Julien Brisebois a LA pour rencontrer Pat Brisson pour signer Briere. Pis meme si on aurait signer briere 54m$ pour 8ans vous auriez dit que c ben trop et blah blah blah. Vous chiailez que Saku gagne 4m$ et fait 70pts mais auriez été pret a payé 7m$ pour Gomez qui fait 60pts.. vous avez aucune logique et aucun respect pour le Canadien.

    Puis pour ce qui est de Mcdonagh et de Pacioretty, les 2 étaient classés comme d’excellent prospect.
    http://www.tsn.ca/nhl/feature/?fid=
    Et c surement pas Esposito qui aurais sauvé le canadien
    ni briere
    et encore des partisans minables comme vous

  • C’est bien clair : Les Cheese Steaks de Philladelphie sont meilleur que la poutine du Québec. C’est évident que ça a pesé lourd dans la balance… Peut-être que les 10 millions qu’il obtiendra l’an prochain aussi, mais les Cheese Steaks les amis, les Cheese Steaks…

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories