Le Sportnographe

2 commentaires

Laisser un commentaire

  • “Des fois, on se dit que ce serait bien que Jacques Martin soit comme ça.”

    Imaginons le discours d’avant-match de Martin:
    “Cammalleri, à soir j’veux qu’tpognes après la jambe à Chara pis qu’tu l’zignes ben comme faut”.

  • Alors attention, les premiers mots de Bennett sont bien :

    “Try to get our two boys ready to carry my golf turn full pack right.”

    Faut savoir parler américain, pour comprendre ça.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.