Le Sportnographe

Comme je suis moi-même un cycliste, un vrai moumoune, que je joue au hockey et un partisan du Canadiens de Montréal, comment dois-je analyser ma position dans le monde du sport ? Dois-je choisir entre être un partisan du CH ou être une moumoune ? Et qui plus est à vélo ? Est-ce que les moumounes comme vous les nommer, n’ont pas la permission d’être des sportifs ? J’ai besoin de votre aide, Monelle Saindon nous ayant quitté récemment.

Depuis que j’ai dit ses quatre vérités au petit Olivier, il ne se passe pas une journée sans que je ne croise quelqu’un qui me dit : “Baron, t’as été un peu rough”. C’est que tout le monde sait que le hockey est le seul vrai sport, et quand on me dérange en plein match, surtout contre Tampa, ça me met en sicriss.

Oui, mon Claude, tu (tu permets que je te tutoie ?) dois faire un choix entre Canadien et le vélo, ou au moins, le second ne doit pas nuire au premier. Écoute, moi je ne comprends pas ça les gars qui se rasent les jambes et qui se mettent des cuissards avec une bande rose fluo. Personellement, j’ai arrêté d’aimer Ribeiro quand je l’ai vu avec son t-shirt rose. Come on ! C’est vraiment ça dans le fond qui fait la différence. Si tu me dis que le vélo n’est pas juste une façon de faire ressortir la femme en toi, mais que tu t’en sers pour te mettre en forme pour jouer au hockey, alors je peux comprendre.

Mais si comme Réal Munger (par exemple), tu te les rases et que ça arrive que tu manques la première période de Canadien parce que t’as pogné un flat, alors c’est une autre histoire, et tu retourneras voir Monelle Saindon.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.