Le Sportnographe

Coderre vs Doan

Denis Coderre, un gars dont la bonne bouille a été un peu éclaboussée dans le scandale des commandites, n’est pas content que Wayne Gretzky ait choisi son chummy Shane Doan du Pheonix dans l’équipe olympique canadienne de hockey sur glace : “Quand un athlète représente un pays, il représente aussi les valeurs qui s’y rattachent” croit monsieur Coderre.

Faut-il rappeler au député que le Canada n’a pas de leçons à donner en ce qui a trait au respect des “fucking frenchmen” dont le parti Libéral a justement tenté de fourrer. Bien que l’indignation de Denis “baby face” Coderre est louable et sans doute honnête, il est difficile de lui accorder de l’importance.

Il ne fait toutefois aucun doute que le gros Doan n’a pas d’affaire avec Canada (ça sonne moins bien que Canadien, mais bon). Son avocat en a d’ailleurs mis un peu trop : “Le comportement de notre client a été celui d’un chrétien modèle à travers le Canada et les États-Unis et il est un athlète professionnel qui se distingue par ses qualités morales.”

La Nationale ligue de hockey regorge de jeunes talents canadiens-canadiennes comme Sydney Crosby et Dion Phaneuf qui auraient sans doute eu plus d’ardeur au travail que Shane Doan et Chose Draper. À la place, on envoie à Turin une équipe de beaux zouaves, incluant un “raciste”, un gars qui frappe par derrière et un fou du volant. Chapeau Gretzky.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.