Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Carey Price » La charte des valeurs de Carey Price

La charte des valeurs de Carey Price

price

La vie est parsemée de moments magiques. Pensez à votre premier french, à la naissance de vos enfants ou encore à la fois où vous avez serré la main de Stéphane Richer. Il y a aussi bien sûr, votre mariage. Et la semaine dernière, Carey Price se mariait avec sa douce Angela. On lui souhaite plein de belles affaires.

Là où le bat blesse toutefois, c’est que Price a dû annuler son voyage de noces après qu’il eut été appelé à se pointer au camp d’entraînement d’Équipe Canada. Un camp qui n’en est pas vraiment un puisque les joueurs n’ont pas le droit de chausser les patins pour cause de ne pas être assurés suffisamment. D’ailleurs, nous vous invitons à suivre en direct sur Twitter la description du match intraéquipe de hockey cosom que se livrent les Canadiens, c’est passionnant.

Remarquez qu’il s’agit bien de “Canada” et non de “Canadien”. On aurait pu comprendre que notre gardien préféré (après Zachary Fucale) décommande son voyage de noces pour se pointer au camp d’entraînement de Canadien. Mais pour le Canada, c’est non. Il n’est même pas sûr de faire l’équipe et les risques de recevoir un slap shot papillon dans le gorgoton pendant son match de cosom sont élevés. Imaginez s’il se faisait détruire la trachée comment Bergevin serait déçu (et accessoirement, sa douce Angela).

Clairement, Price devra réviser l’échelle de priorités de sa charte des valeurs, qui devrait aller comme suit: 1. Canadien, 2. Angela, 3. Olivier Ford, 4. Équipe Canada.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Coulisses de pouvoir: Horacio Arruda en 18 citations marquantes
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=Kdo__79b0eQ?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Jérôme Blanchet-Gravel, pas paroissial
    Le gouvernement Legault enferme 8.5 millions de Québécois le 31 au soir, et on s’étonne de voir le ByeBye 2021 battre tous les records. Quel succès. Une société-paroisse qui n’avait rien d’autre à faire de sa triste soirée que de se rabattre sur un programme de télévision.
  • Le bêtisier “Le pet sauce et les collabos” du 15 janvier 2022
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=9mr_cyRV9xI?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Bernard Drainville, qui lit les suggestions de livres de ses auditeurs
    Guy Nantel, le livre offensant de Yves. Liberté 45 de Pierre-Yves McSween, notre collègue. Gorgée, l’histoire de Bob Bissonnette de Marc Brassard. Gorgée comme gorgée! Le cheval perdu, merci beaucoup madame Alva Gingras. Euh, l’empire du politiquement correct de Mathieu Bock-Côté. La biographie d’Éric Duhaime.
  • Yannick Marceau, à propos des fusillades à Montréal-Nord
    Mais quelqu’un qui me dit, ouais, mais Yan au Mexique, y’a des cartels, ça se tire sur la plage. Les amis, ça se tire à Montréal-Noir actuellement, pis y’a encore du monde qui se promène là en char. Tsé ça se tire là. Ça se tire partout à Montréal, à toutes les deux trois jours […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.