Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » C’est ça qui est ça…

C’est ça qui est ça…

Classement final du Tour de France : 1- Lance Armstrong 2- on s’en fout. Je crois que c’est Foglia qui a écrit ça en 2002. On répète cette année. On attendait les Euskatels, ils ont passé la journée les doigts dans le nez. Mayo ? Le grand maître de la montée ? Il n’a même pas essayé de venger les 4 minutes que le peloton a prises sur lui quand il est tombé la semaine passée. Hamilton ? Son chien a le cancer il paraît. Il roule avec son collier au cou. Et à voir sa performance aujourd’hui, il doit être lourd son collier. Ullrich ? je vous garde le suspense…

Les premiers 150 km, c’est de la marmelade. Rien a signaler, même pas un caillou. Le vrai moment, c’est les deux cols à 172 et 189 km du départ. Le premier, aucune histoire à raconter, sinon qu’il pleut des clous. Dans la descente, Ullrich attaque. De la confiture. Armstrong le rattrape avec son équipe et arrivés à La Mongie, il commence tranquillement à l’étendre sur son petit pain français. Le temps d’une pause pub et Armstrong, qui se fait tirer par son petit Azevedo, a déjà trente secondes sur Ullrich. C’est l’hécatombe. Ullrich donnera 2 minutes 30 secondes à Armstrong. Hamilton en donnera plus de trois et le reste, on s’en fout éperduement.

À l’arrivée, on voyait Armstrong à bout de souffle. Mais en comparaison d’Ullrich avec sa bouche ouverte et son air de mort-vivant, il avait l’air d’une jeune fille s’en allant au marché. Ce fut difficile pendant 8 kilomètres. Ce sera facile pendant les 1500 qui restent. Armstrong l’avait compris depuis longtemps. Il souriait sous la flamme rouge. Jan lui, souffrait loin derrière.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, mathématicien
    O’Brien expliquant à Winston dans 1984 que 2+2 ne font pas toujours 4: ‘Parfois (ils font quatre), Winston. Parfois ils font cinq. Parfois ils font trois. Parfois il font tout à la fois.’ LE PARTI DÉCIDE. Si 2+2 peut donner 4 ou 5 dépendant de votre couleur de peau, genre, orientation sexuelle, etc., quelles sortes […]
  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Gilles Proulx, à propos des gens de Québec
    Mais quand tu vois à Québec Éric Duhaime. Un gars qui a changé 25 fois d’idée et qui démontre que les Québécois de la vieille capitale sont globalement des inférieurs. Eille, le complotiste, on va se ranger derrière le complotiste à Éric Duhaime. Y’a toujours eu des hurluberlus à Québec pour vraiment attirer une foule. […]
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=hipi5H3toAk?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.