Le Sportnographe
8242967
Accueil » Mathieu Darche » C’est à la mode de parler de Mathieu Darche

C’est à la mode de parler de Mathieu Darche

PHOTO : Cp  Elise Amendola

Quand vient le temps de parler d’affaires importantes, comptez sur les grands médias d’information pour prendre cette responsabilité. La grosse nouvelle, c’est ce qui fait la une. Et ce qui fait la une, c’est de la grosse nouvelle. Prenez par exemple l’édition d’aujourd’hui de la grosse Presse ainsi que celle de la petite Gâzette. Si un sujet se retrouve en une de ces deux grosses paperasseries, on peut pas se tromper, c’est de la bombe.

Et quelle est la bombe aujourd’hui? Oui, vous l’aurez deviné, c’est Mathieu Darche.

Notre Mathieu Darche.

Du haut de ses 9 points en 18 matchs, fort de 2 buts en un seul match mardi dernier, le sujet de l’heure dans les médias sportifs, c’est Mathieu Darche. N’est-ce pas d’ailleurs notre propre Piquette qui en parlait dans un article fleuve mardi dernier?

Raconter la belle histoire de sa vie comme Pat Hickey le fait si bien ce matin ou encore parler du bout de gras avec Richard Labbé dans un autre chef d’oeuvre que le talentueux chose bine publie aujourd’hui, c’est un signe.

Alors constatons ce qu’il convient de constater : parler de Darche, c’est in.

Ou, comme certain plein de mauvaise foi le feront : Mathieu Darche, c’était le seul joueur de disponible en cette journée de congé.

Parce qu’il est comme ça.

10 commentaires

Laisser un commentaire

  • Ça l’a l’air qu’il est pas mal tendance dans les milieux hockey de ces temps-ci de dire que Gomez il est bon, qu’il est risponsable du succès de Canadien pis qu’il gagne pas si cher que ça.

  • Darche est le nouveau qui déjà? Et qui sera le nouveau Darche. Si ma mémoire est bonne, Darche a déjà été le nouveau quelqu’un avant de perdre le titre!

  • Il parle français, il est dans la rotation avec Pouliot et Lapierre. Un par semaine et change. La semaine prochaine, vous verrez, Lapierre va nous raconter sa suspension, les effets sur sa santé, son alimentation et le temps qu’il a eu pour repeinturer la job butchée par Dandenanult dans son salon.

  • C’est le meilleur “nousveau” Maqueue Dansdedos qu’on a eu deupuis l’orgiginal…. qui était lui-même un genre de nouveau Brian Engblom de l’édition 1980-81, le meilleur marqueur de 3 ou 4 buts de l’histoire du CH sinon de l’entière Ligne Nationale. Titre que Brent Gilchrist avait failli mériter en 1989-90 mais avait finalement réussi à en compter 9 à sa grande déception ainsi que le prolifique Alfie Turcotte version 1984-85, qui avec son nom de tapette avait fait sauter la banque et rendus les bookmakers de Végas complétement “bananas” avec une avalanche de 8 buts en 53 match.

    Il (Maqueue Dash) joue bien dans les deux sens de la patinoire: la longueur et la largeur et est un bout-en-train dans les douches à ce que le pharmacien de Metropolis lequel collectionnerait les MTS comme autant de timbres sur sa Glenn.

    Mais avouons que sur la photo qui orne cet “article”, le pauvre Dash ne semble pas tellement certain dans quelle direction il ira se pencher pour reprendre son souffle quand les deux Ruins en auront fini avec lui… je lui donne un 3.5/10 avec un point de boni pour l’effort.

    S’il ne méritera jamais la coupe Molson, la coupe Longueuil lui irait à ravir.

  • Sur la photo Darche vient dans lancer un bon et Lucic essaye par tout les moyens de pas le respirer, même Darche à l’air à trouver que c’est noséabond!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Stéphan Dupont, à propos des juifs hassidiques
    – Mais c’est quoi ça? C’est un genre de fan club de l’acide? – Non non, c’est des juifs hassidiques, qui font une fête quelconque. – Ok, ç’a pas rapport avec l’acide? – Non non. – C’est religieux. – Ok, c’est une sorte, ok. – Des fois c’est proche. – Comment qu’il s’appelle leur Jésus […]
  • Gilles Proulx, rassurant
    Encore une fois,  ils savent fort bien qu’au Québec, y’ont affaire à une nation d’eunuqes, de bonasses. […] Depuis quand qu’un peuple bonasse peut être raciste? Un peuple conquis sur lequel on pile sur les pieds régulièrement, sans qu’il ne réagisse peut être raciste? L’article Gilles Proulx, rassurant est apparu en premier sur Le club […]
  • Jérôme Blanchet-Gravel, qui n’y va pas trop fort
    – Le multiculturalisme, c’est pas le métissage hein. C’est une forme de contre-apartheid. Tsé, c’est un peu la logique, c’est un peu ça la logique des réserves. Le multiculturalisme, c’est un peu des poches, des communautés culturelles qui restent seulement séparées et qui se mêlent pas beaucoup. – C’est ça. L’élévation d’un modèle en silo. […]
  • Lise Ravary, à propos du racisme systémique
    – À Montréal en tout cas, tu lis tous les éditoriaux, si t’admets pas qu’il y a du racisme systémique, tu peux rien faire. C’est la base de tout. – C’est pire, c’est pire qu’être raciste. – C’est ça. L’article Lise Ravary, à propos du racisme systémique est apparu en premier sur Le club des […]
  • Mathieu Bock-Côté, non-croyant
    – Moi comme je dis, la théorie du racisme systémique, c’est comme le bon Dieu. – Comme le bon Dieu? Voyons donc. – Laisse moi finir. Ceux qui la voient voient des manifestations partout, des preuves partout. Est-ce qu’il y a du racisme au Québec? Oui. Il doit être dénoncé sans nuance. Est-ce qu’il y […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.