Le Sportnographe
Carey Price relance la controverse des gardiens de but
Accueil » Chapeau Richard ! » Carey Price relance la controverse des gardiens de but

Carey Price relance la controverse des gardiens de but

Ça y est, le p’tit Jésus Price a obtenu son premier blanchissage (ou blanssichage, c’est selon l’endroit d’où vous venez). C’est une bonne nouvelle, parce qu’un sauveur sans sauvetage, ça ne fait pas des enfants forts. Au Sportnographe nous sommes les premiers à ne pas être d’accord avec nous. Clairement, Jim Carey Price est le futur de Canadien, et ça sent la re-controverse des gardiens à plein nez.

Le fait que la Flanalette n’ait effectué que 20 tirs au but ne l’a pas empêché de rater plusieurs filets déserts. Koivu, Bouillon, Dindonneau : pas facile. Peut-être qu’il faudrait les ajouter au “package” Ryder contre Tanguay, mis à part Bouillon pour qui on garde toujours espoir d’une montée à l’emporte-pièce d’un bout à l’autre de la patinoire contre le Boston.

N’empêche qu’on a vu de belles choses au cours de cette rencontre, et on ne parle pas des fesses de Guillaume Latendresse. La future supervedette de concession de Canadien, Andrei Kostitsyn, sans doute sur le point d’être échangé contre un Smolinski (ah non, on l’a déjà celui-là), en a marqué tout un en faisant semblant d’être coincé dans les airs et de regarder ailleurs. Ça nous a presque donné le goût d’écrire un poème.

17 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.