Le Sportnographe
9481765 600px
Accueil » Carey Price » Carey Price c’t’un Dieu

Carey Price c’t’un Dieu

Photo : THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Il y a dans la vie de ces injustices qui vous donnent envie d’organiser des marches, et l’exclusion de Carey Price de la ronde des étoiles pour sa performance contre les puissantes Panthères est l’une de celles-ci (les injustices là).

N’eut été de Price, Canadien aurait eu à jouer à six joueurs ce qui aurait grandement compliqué sa tâche. Feriez-vous vraiment confiance à Jaroslav Spacek pour s’occuper tout seul d’un grand filet désert ? Non. Lui feriez-vous confiance pour se jeter devant des lancers ? Non. Et pour garder vos enfants ? Ça dépend combien il charge.

Mais à défaut d’avoir obtenu une étoile, le beau Carey est satisfait de son match, et c’est ça l’important. Tellement satisfait qu’il fêtera la chose en allant jouer aux quilles avec sa petite amie. N’oubliez pas qu’il n’y a pas de salon de quilles sur Crescent. Un bel exemple de maturité.

Le temps est venu de faire table rase du passé (des deux premiers matchs) et de se tourner vers l’avenir. La performance moyenne de Price lui permet à la fois d’exercer une coupure sur ce passé et de se laisser une belle marge de manoeuvre pour nous faire accroire à une amélioration lorsqu’il stoppera 23 lancers lors d’un prochain match.

21 commentaires

Laisser un commentaire

    • Bien sur,

      Le cerbère est le joueur clé d’une équipe de hockey. On peut gagner une coupe avec un super goaler pis vingt jambons qui jouent la trappe.

      Pour tenter une méthaphore cinématographique, le hockey, c’est comme «Swimming to Cambodia» par opposition a «Ocean Eleven».

      Et puis qu’est-ce qu’il y a de plus beau qu’un grand goaler qui fait 45-50 beaux arrêts par partie.

      P.S.: Vous aurez deviné que c’est plate au bureau à matin.

  • Je crois que Price était le seul bon choix comme capitaine, parce que:

    1) il est toujours sur la glace,
    2) il est est toujours près du jeu,
    3) il est de tous les jeux clés,
    4) il garde sa casquette pour les conférences de presse,
    5) il est jamais stressé,
    6) c’est un Dieu (aujourd’hui)

    • Que c’est donc le fun le métier de journaliste à la Presse. Ça n’a pas l’air très difficile.

      Allez je m’essaie moi aussi: Les nordiques vont revenir à Québec.

      Date d’expiration de ce scoop: indéterminé. Je l’aurais dis le premier.

      Kin-toi Gagnon!

  • On le savait que Price était un dieu. En fait tout les joueurs de canadiens sont des dieux. L’entraineur, le directeur, le proprio et le préposé à l’équipement y tou. Toute cette belle gang de dieux là est Panthéon du Hockey.

    Pour compliquer ce polythéïsme par contre, un joueur peu se dédéïtiser s’il est échangé, mais peut se redéïtiser s’il décide de jouer pour l’équipe des anciens glorieux. Le joueur-dieu peut devenir joueur-dieu niveau 2 si son chandail est accroché au plafond lors d’une messe d’une heure avant une défaite de canadien.

    • Merci Prof,

      Donc Breezer était dieu niveau 1, est devenu un démon avec l’Avalanche puis est redevenu dieu niveau 1. Patrick Roy était dieu niveau 1, est devenu un démon puis est passé direct à dieu niveau 2 quand on a retiré son chandail. C’est quoi le statut de Mario Tremblay?

      • Parlant Breezer, il n’était pas très convainquant hier dans la radio sur la capacités du Dieu du jour à répéter son exploit de 23 arrêts. Mais Breezer est-il une source fiable, faudrait le demander à M. Gagnon.

  • Le problème cette année c’est qu’on ne peut pas s’attendre à trop de miracles de sa part.Il ne pourra convertir des défaites en victoire et je ne pense pas qu’il aime beaucoup l’eau dans son vin. Price c’est peut-être un Dieu mais pas un Bon Dieu. Je me demande s’il peut chasser les voleurs du Temple.

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • André Arthur, qui a probablement peur
    En 1930 les bons citoyens allemands, persuadés que les Juifs étaient dangereux, les harcelaient sans pitié. En 2020 les bons citoyens québécois, persuadés que les citoyens sans masques sont dangereux, sont prêts à les harceler. Suffit d’avoir peur et le gros bon sens disparait. L’article André Arthur, qui a probablement peur est apparu en premier […]
  • Michelle Blanc, assiégée
    Hier, une dizaine de fillettes et de femmes sont venus se baigner dans mon lac, en burkini. Un voisin qui loue son chalet en AirBnb. J’avoue en éprouver un profond malaise. Le même que celui que j’éprouverais à la vue du costume du KKK. L’islam radical est maintenant chez moi… L’article Michelle Blanc, assiégée est […]
  • Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste
    Selon le communisme, la propriété privée est immorale et il est justifié de la détruire et voler. Les émeutes au nom de l’«antiracisme», les dépenses gigantesques des gouvernements et la création monétaire massive des banques centrales ne sont en fait que du communisme déguisé. L’article Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste est apparu en premier sur […]
  • François Legault, en parlant de Sonia Lebel
    Au trésor… mon trésor. L’article François Legault, en parlant de Sonia Lebel est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Claude Bernatchez, qui ouvre le feu
    Attention s’il-vous-plait, respectez ces interdictions de ciel à feu ouvert. C’est très à risque. L’article Claude Bernatchez, qui ouvre le feu est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.