Le Sportnographe

Canadien s’est fait avoir

Certains diront que Canadien s’est fait avoir par les arbitres lors du match d’hier contre Caroline. C’est que voyez-vous, il y en a pour dire que l’attribution de pénalité devrait être un processus évolutif qui tient compte de plusieurs facteurs comme le lieu du match, l’origine ethnique de l’arbitre, mais surtout, comme le nombre de pénalités précédemment attribué à une équipe, et le nombre de pénalités précédemment attribué à l’autre équipe.

Par exemple, un arbitre ne devrait pouvoir décerner plus de quatre pénalités consécutives à une même équipe, nonobstant la violence de la charge. Même chose pour ce qui est d’égaliser les chances : un arbitre devrait donner le même nombre de pénalités de chaque côté, avec une marge d’erreur de 2,5 pénalités. C’est ce que certains analystes pensent, mais c’est aussi ainsi que les joueurs voient les choses. Ça explique bien des petits coups au milieu du corps.

Ça donne donc une vision plutôt paradoxale puisque les arbitres sont accusés d’être injustes pour avoir respecté scrupuleusement le livre des règlements. Au Sportnographe, nous croyons que les arbitres devraient suivre une seule règle d’or : favoriser Canadien.

Mais surtout, nous croyons que Canadien ne s’est pas fait avoir par les arbitres. Il s’est fait avoir par Alex Kovalev. En effet, le vieux russe avait presque à demi mot couvert promis un tour du chapeau, prétextant que c’était ce qui avait mis fin à sa léthargie de 19 matchs il y a quelques années. C’est totalement faux, ont calculé les experts statisticiens. La Flanalette, son public, et même nous pourtant infaillibles, nous sommes fait avoir. Pas de tour du chapeau, pas d’ailes de poulet, même pas de victoire. Canadien sombre tranquillement…

9 commentaires

Laisser un commentaire

  • C’est vrai, Canadien méritait presque toutes ses onze punalités. Mais Caroline méritait onze pénitions pour s’être laissé tomber comme des enfants avec pas de chaise. C’était de la game de pisse digne de sous-sport ! S’il y a quelque chose à retenir, c’est que Quinn n’avait peut-être pas tord de dire que les arbitres de la LHJMQ arbitrent comme au soccer parce que L’Écuyer sort justement de là et appelle tout ce qui se rapproche de la fifelure du soccer.

  • Y’a pas juste les onze punalités qui ont nuit à Canadien, y’a aussi la $%&# de sirène tonitruante digne du Titanic du RBC center. Ça frôle le harcèlement psychologique !

  • Hey BIgG,

    L’Écuyer a appliqué le Livre à la lettre, tout comme son partenaire d’ailleurs. Pour régler ses problèmes, Canadien devrait jouer le Livre lui-aussi….comme il est incrit en petits caractères sous le titre : Le Livre est la garantie du succès !!

    à bon entendeur ! sortez vos lunettes de lecture

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.