Le Sportnographe

Canadien se doit de garder Travis Moen

Avant d’être blessé à un endroit précis mais non précisé, Travis Moen se dirigeait tout droit vers une saison de 27,333333333 points qui aurait sans doute permis à Canadien de terminer un rang plus haut au classement. On se souvient avec émotion de son début de saison avec plein de buts pas rapport.

Mais ce n’est pas pourquoi nous, au Sportnographe, estimons que Moen doit rester au sein du club. Non, c’est que Moen a un rôle important à jouer au sein de cette équipe, un rôle traditionnel chez Canadien… celui du gars qui vole la place à un jeune plein d’avenir.

Les Brendan Gallagher, Louis Leblanc et autres euh… Brendan Gallagher n’ont qu’à bien se tenir. Il y aura toujours un vieux pour leur voler la place. Travis Moen est le vieux tout désigné pour ça. Du haut de son sourire chevalin, il peut vous briser une carrière en devenir en l’espace d’un garbage goal spectaculaire.

C’est qu’il ne faut pas sous-estimer le conservatisme des dirigeants du hockey. Le jeunisme n’est pas l’apanage du PLQ et il ne suffit parfois que d’un coup de Travis Moen derrière la tête pour mettre au pas une recrue trop fougueuse. Suffit après de l’envoyer dans le Nord, ou à Hamilton.

Pour perpétuer cette tradition de ne pas laisser aux jeunes leur chance, Canadien doit garder Moen à tout prix.

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • Bin écoute, Moen c’t’un guerrier, ses coéquipiers se sentent 2 pouces Plus grands avec lui sur la glace; en effet un Gionta à 5’9″ au lieu de 5’7″ fait toute la différence.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.