Le Sportnographe

Canadien ne terminera même pas la saison

Hier, Canadien gagnait facilement la précieuse coupe ; aujourd’hui, il ne réussit même plus à remporter la victoire ; demain, il jouera sûrement au golf sur un luxueux terrain dont vous n’avez probablement pas les moyens de vous payer (ne vous inquiétez pas, la technologie ne me permet pas encore de connaître votre salaire). Vous pouvez rendre à César votre petite chaise pliante que vous aviez réservée sur la Sainte-Catherine, car vos glorieux seront en vacances bien avant vous (encore une fois, rassurez-vous, je ne connais pas vraiment votre horaire et vos déplacements, mais ça viendra). Je vous connais maintenant, vous allez me dire ici que je suis pessimiste, dépressif ou insensible et qu’il faut laisser une chance au patineur, mais vous n’avez aucunement raison. Vous me connaissez depuis si longtemps, je n’ai pas tendance à raconter n’importe quoi à n’importe qui n’importe quand. Le tricolore n’arrivera malheureusement pas à la cheville des séries, et c’est moi qui vous le déclare promptement. Restez assis, je vous explique (ici, ne paniquez pas, je ne vous vois pas non plus, mais les chances que vous soyez présentement assis sont fort grandes).

Premièrement, il y a une expression qui court et qui émet : « jamais deux sans trois ». Cette expression amène tantôt la joie, tantôt la peine. Aujourd’hui, c’est le chagrin qui envahit nos coeurs tatoués. Canadien perdrait donc contre Pingouin et ça, ça fait mal. Cette saison, j’ai personnellement vu Pingouin gagner à seize maigres occasions. Vous imaginez être la pauvre dix-septième victime. Même, les belles « tchoppes » de porc à Rivet n’arriverait pas à redonner le sourire à Canadien. La chimie deviendrait alors un mélange opaque et insoluble.

Deuxièmement, le calendrier 2005-2006 de Canadien a beau l’avantager à gagner, il a quand même oublié notre gardien numéro un, Cristobal Huet, et il a aussi affiché José Théodore dans toute sa prouesse qui ne fut pas au rendez-vous cette année. Dix-sept matchs dont seulement six chez les méchants, donc onze chez nous, passeront sous nos yeux. Il ne reste qu’une page à tourner à votre calendrier de Canadien. La dernière page avant les séries qui fera la différence entre un victorieux chanceux et un participant plus que galant – car la galanterie, c’est un peu laisser passer les autres devant soi.

Troisièmement, d’ici à la fin de la saison, aucune pause olympique n’est prévue à l’horaire. Rappelons en passant que Canadien est toujours le meilleur après un long repos et un peu de divertissement. Sans repos, le tricolore et ses joueurs vont être fatigués et moins performants, et la fatigue, vous le savez, a toujours joué contre Robert « Bob » Gainey et sa troupe.

Finalement, Canadien ne m’impressionne tout simplement pas dernièrement, soit les deux dernières joutes. Pourquoi ? Avez-vous regardé une joute cette semaine ? Je vous le dis, devant ce spectacle, il faut avoir une bonne bière entre les mains pour rester éveillé, intéressé et passionné. Le moment est peut-être venu de présenter la grande famille de Youppi ! ou le temps de guérir Andrei Markov et de remettre le compas dans l’oeil de Bulis (au sens figuré, je ne veux surtout pas vous donner des idées et vous voir courir après mon bon Jan). C’est vrai qu’il ne manque peut-être pas grand-chose à Canadien pour remporter la victoire. J’y pense, Canadien va peut-être gagner la coupe et vous surprendre. Qu’est-ce que vous avez à être pessimiste, soudainement ? Tout est possible, et Canadien remportera un jour prochain la Stanley.

4 commentaires

Laisser un commentaire

  • Très bon topo, poignant et vibrant.

    L’article parle de THéo… avez-vous vu l’entrevue “exclusive” à RDS ? Théo qui dit sans trop de retenue : « J’ai parlé à du monde à Los Angeles et même les stars ne se font pas réveiller par des fans à 5h le matin ! ».

    Pauvre THéo. On saut donc que :

    - Il a au moins un ou une amie à L.A.

    - Il se lève rarement avant 5h

    - Il porte fièrement la veste de laine

  • Hier, Canadien gagnait facilement la précieuse coupe ; aujourd’hui, il ne réussit même plus à remporter la victoire

    C’est certain qu’en commencant un article ainsi on se demande vraiment l’interêt de l’écrire…

    Le canadien a fait un excellent voyage, tout le monde les a trouvé “solides” (on va pas employer des termes trop élogieux, il faut rester raisonnable). Tout le monde se plaignait que le CH jouait mal avant ca mais pendant leurs victoires (ils en ont gagné pas mal avant le match d’hier il me semble) tout le monde trouvait ca juste normal.

    Deux défaites et c’est la fin du monde, le club finira 37e, Gainey va vendre le centre bell et démissionner d’ici la fin de la saison, et meme le club va etre déménagé tiens !.. non ? Ha bon j’ai peut être été trop rapide dans mes conclusions.

    Les hurricanes vont très certainement aller en finale de conférence alors que le Canadien fera au mieux 7e de sa conférence, vous vous attendiez à ce que le CH les blanchisse ? Faut rester raisonnable un peu.

    A trop en vouloir du canadien on en arrive à critiquer tout et n’importe quoi. Les chandails du canadien au plafond du centre Bell devraient vous faire comprendre que les époques glorieuses sont loin derriere et qu’il serait temps de penser plus humblement.

  • Moi je pense que que cinq buts c’est mieux que six alors c’est un point positif. Il suffit maintenant que Koko se lève et démontre le cela du pourquoi il peut se permettre de faire de l’évasion fiscal aux deux semaines. Canadien doit se retrouver pour se fixer l’objectif et se remettre les yeux devant les trous. Peut-être qu’une séance du yoga nasal s’avèrera positive, sait-on jamais ? Ma chaise de parterre n’est pas loin et j’ai confiance. Pingouin n’est vraiment pas bon alors Canadien doit tout tenter pour tenter d’améliorer son positionnement parmis les huit meilleurs.
    Si Canadien bat Pingouin, je pense sérieusement que l’odeur de la coupe de Stanley se fera sentir à nouveau.

  • De loin le meilleur article depuis la création de ce site.

    La veste de laine, c’est stratégique. Qui ne voudrait pas serrer contre soi un p’tit gars qui fait pitier et qui, en plus, a l’air tout douillet ? C’est le même principe avec Youppi. Peut-être qu’on aurait du garder Théo et le mettre dans la mascotte ? J’suis certaine que son « attitude Ford » dans les buts du CH aurait changé…

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.