Le Sportnographe
Canadien : le risque d’avoir trop de premiers trios
Accueil » Lars Eller » Canadien : le risque d’avoir trop de premiers trios

Canadien : le risque d’avoir trop de premiers trios

r-LARS-ELLER-large570

Il fut un temps où le gros problème de Canadien résidait dans la surabondance de joueurs de troisième trio. C’était la belle époque où Travis Moen avait beaucoup, beaucoup de temps de glace.

Les succès de Canadien cette saison démontrent que nous sommes dans une nouvelle ère. Or ce changement de paradigme offre aussi son lot de travers. En effet, c’est avec le problème inverse que se retrouve maintenant Michel Therrien : un surplus de joueurs de premier trio.

Tellement qu’il a déjà dû faire une encoche au régime méritocratique qu’il a mis en place en dompant le méritant Lars Eller sur le quatrième trio, le seul trio de Canadien qui n’est pas un premier trio.

Il n’y a donc plus de place pour les pas bons dans cette équipe? Devra-t-on attendre la prochaine appendicite pour que ceux qui ne sont pas capables de pogner une passe aient aussi leur chance? Tout ça est très inquiétant. Une société qui n’a pas de classe inférieure à exploiter finit par se cannibaliser.

Et ça, on ne veut pas voir ça chez Canadien. Ça ferait une trop longue liste des blessés.

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • Vous pouvez ben rire, mais y reste quoi dans une séquence de 9 défaites si on peut pas se rabattre sur cette idée rassurante qu’au moins, Smolinski, Metropolit pis Kostopoulos se sont présentés à soir? Quels défenseurs va-t-on pouvoir faire jouer à l’aile pour relancer Galchenyuk en mai? On vient-tu de perdre Palushaj, l’avenir du Bulldogs et mentor ménager de Louis “Gandalf” Leblanc (le magicien de Kirkland), pour gratis? L’histoire récente nous a appris que Canadien a plusse de chance dins minatoires si y finit 8e que si y finit premier. Mais si on est trop haut à la date limite des transactions, y va être trop tard pour redescendre sans que ça paraisse qu’on fait exiprès. Encore une mauvaise gestion des plans quinquennaux de la part de l’état-major du club aux mille patinoires extérieures…

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Richard Martineau, qui fait parler les morts
    Si Michel Chartrand était en vie aujourd’hui, il capoterait, y’en crèverait de voir ce qu’est devenue la gauche, qui ne défend plus les petits travailleurs, mais qui défend les handicapés, racisés, bi-spirituels, non binaires, qui ne parlent plus au monde, complètement déconnectés
  • Maxime Bernier, qui résume
    Ce sont les gauchistes woke qui sont racistes.
  • Bêtisier « Il faut se tenir debout quand on fait pipi » du 21 février 2021
  • Jeff Fillion, à boutte
    – Faut faire attention à ce qu’on dit, parce qu’on passe quasiment pour des complotistes, pis une gang de malades dans tête parce qu’on défend des principes qu’on pensait que tout le monde tenait à coeur. Pis on est là, on est obligés de se retenir parce que le gouvernement veut nous faire fermer, ils […]
  • Jeff Fillion, à propos de ceux qui ont peur de la COVID
    Y’a une gang de gars entre autres qui pissent assis pas à peu près au Québec. Y’ont peur, y’ont peur. Allez coller votre mère, allez coller votre blonde, ça va bien aller là. Tsé, aujourd’hui, on va se le dire franchement, les boys là, avec tout ce qu’on a, ce qu’on savait pas au mois […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.