Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » Canadien : la machine est un peu repartie

Canadien : la machine est un peu repartie

Le débat fait rage depuis mercredi dernier, lendemain de la victoire de Canadien contre les puissants Thrashers d’Aclanta : la machine est-elle repartie, ou bien pas ? Plusieurs experts se sont déjà prononcés et déprononcés sur la chose (si le terme n’était pas banni par l’Assemblée Nationale, on pourrait dire qu’ils sont des girouettes), mais selon vous, qu’est-ce que nous, on en pense ?

C’est une très bonne question que vous nous posez là. Parce qu’on peut certainement se demander à partir de combien de victoires est-ce qu’on peut déterminer que la machine est bel et bien en marche. D’emblée, on dirait « trois », mais dans le contexte de la Nouvelle Ligne Nationale (NLN), avec ses matchs de trois points, l’exercice devient un peu plus complexe.

Avec un trio de Tanguay, Koivu et Kovalev en feu (qui eut pu penser qu’une combinaison des meilleurs joueurs de l’équipe soit si bénéfique ?), un Carey Price pas trop pire et un Georges Laraque pas là, on pourrait penser que le moteur est bien huilé.

Mais les chiffres parlent d’eux-mêmes. Avec deux victoires de suite et une défaite en prolongation, Canadien n’atteint pas tout à fait le chiffre magique de trois. Peut-on dire que la machine est repartie ? Oui, un peu.

8 commentaires

Laisser un commentaire

  • La machine représente bien en ce temps du centenaire ce que nos grand-parents appelaient : “Roger, on va-tu faire un tour de machine ?”

  • Mon fils l’aime bien ce Thomas le train. Dans le cas qui nous intéresse, j’ose croire qu’il représente notre tchèque Tomache voyant la surprise qui l’attend s’il n’en met pas deux derrière Huet ce soir.

    J’ai entendu dire que si Canadien perdait ce soir, les joueurs devront porter le jersey de barbier pour toutes les apparitions publiques d’ici la fin de la saison.

  • Selon moi, la machine est “dérenchée ben raide” et personne ne me fera perdre l’espoir de voir les glorieuses finir en 9e position. Casse-toi pauv’ fan ! mouahahahaAHAHAHA (rire Gargamelesque)… pour votre info, les mots dérencher et pannetré ont été inventé par la même personne

  • « Avec un trio de Tanguay, Koivu et Kovalev en feu (qui eut pu penser qu’une combinaison des meilleurs joueurs de l’équipe soit si bénéfique ?) »

    Clisse de malade.
    J’l’ai pas vu venir celle-là : j’adore.

  • Sérieusement, la photo par défault me ressemble comme deux gouttes d’eau !

    …il y a 15 ans.

    J’ai finalement fait le saut vers le “full goatie” après 3ans d’hésitation : le résultat est humblement fabuleux.

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Le bêtisier « une semaine woke and roll » du 18 septembre 2021
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=F-j-qNjy84g?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Alexandra Lavoie, à propos de Maxime Bernier et de Rebel News
    Y’a été diabolisé dans les médias mainstream. Mais quand les gens voient ça de l’extérieur, ils disent: mais pourquoi? Y’a sûrement une raison. La raison c’est qu’il dérange, pis quand ça dérange, ben c’est parce qu’il y a quelque chose qui est caché en arrière. Comme Rebel dérange. C’est parce qu’on amène peut-être une certaine […]
  • François Legault, comptable créatif
    Y’a un mois, exactement un mois, on avait 55 hospitalisations. Aujourd’hui, on en a 171. Donc cinq fois plus.
  • Gilles Proulx, qui tend la main
    Il parle de réconciliation, pourquoi est-ce qu’il parle pas des têtes carrées du Canada anglais et des animateurs des réseaux qui ont étudié les questions pour créer une provocation auprès du Québec et nous traiter de racistes. On parle de réconciliation, commençons donc par se réconcilier avec les blokes.
  • Jeff Fillion, à propos des jeunes qui ne savent pas faire fonctionner une tondeuse
    – L’évolution des sociétés, c’est une montagne. C’est comme un graphique de COVID. Ça monte, ça monte, ça monte, ça l’atteint un sommet, ça se met à descendre. Et ça finit comme les Romains. On finira pas nous autres à se pogner le sac comme ils ont fait, pis à prendre du vin à dix […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.