Le Sportnographe

Canadien-Insulaires : Parce que je le mérite bien

Bon samedi les sportifs. Tenez-vous ben su vos lames, le centenaire de Sportnographe s’amorce aujourd’hui. Vous l’avez remarqué, nous étions un brin discret côté couvertures en basse définition et côté pod’casques depuis un boutte. Mais chachez que ce temps est révolu. Enfin presque. Quasiment. Té cas.

C’est que Sportnographe négocie dans la pénombre un peu tout plein d’affaires ces temps-ci. Comme Tony Conte, dites-vous ? Oui, mais sans se faire pogner. On appelle ça de l’expertise. Et du talent de concession qui se négocie avec un agent.

Tout ça pour dire que nos couvertures en basse définition chez Radio-Canada commenceront vraiment très très bientôt, genre dans pas long. Mais ce soir, à l’occasion de ce match plate qui s’annonce ennuyant, nous entamons notre saison pré-saison en vous présentant une retransmission en BD directement d’à partir de notre salle de rédaction située dessus le Plateau.

Ça commence à 19hres. Au clavier, ce sera Meilleur-Aucoin. Assisté de Munger à l’analyse. Dion et Piquette se chargeront des entractes.

En passant, ce sont deux anciens cerbères pas bons des Nordiques pas bons qui sont à la tête des Insulaires. D’abord, Garth Snow, le General Manager. Et Scott Gordon, le Head Coach. Donc, Canadien va gagner.

Et soyez présents en grand nombre, pendant que nous sommes encore dans l’underground. Vous pourrez ainsi vous vanter de nous avoir connu avant tout le monde, car bientôt, vous serez dilués dans la masse de nos fans.

On reconnecte plus tard.


19h00 : Bonsoir à tous. Ici Meilleur-Aucoin et Munger. Cette couverture en Basse définition du Sportnographe est une présentation de Baron Sports. Quand c’est bâton, c’est Baron.

19h02 : Selon Martin McGuire de CKAC, Kovalchuk est un cheval.

19h06 : Ici Jean Dion. L’esprit de Nordiques habite New-York ce soir avec Scott Gordon et Garth Snow chez les Insulaires. Une défaite de Canadien par au moins deux buts est au menu de même qu’un but refusé à New-York, gracieuseté d’un arbitre partisan.

19h10 : Le palet est sur la glace. Bonne joute.

19h12 : On ne s’ennuie pas de Yann Danis. But de Canadien. Kovalev aidé du col roulé.

19h14 : Le New-York a l’air de jouer en 1980. Fectivement Munger, on ne peut rien vous masquer. C’est une soirée Vintage pour eux ce soir.

19h15 : On ne s’ennuie pas de Price non plus. But du New-York, de Mark “Better-Better” Streit en plus. Tin toé.

19h18 : Vous, Meilleur-Aucoin, aimez-vous Lang, dixit Munger ?

19h19 : Laraque ne sait toujours pas jouer au hockey. Jean Dion sourit en coin en se rappelant les beaux jours de Tony Twist avec Nordiques.

19h20 : Meilleur-Aucoin, Munger et Piquette ne se souviennent plus de qui c’est que c’était Tony Twist.

19h23 : Mi-chemin dedans la première période. 5-4 pour le New-York en matière de tirs-poignet et/ou slapshots. 1-1 pour personne en matière de buts. Match moins plate que prévu, dixit Munger.

19h24 : Wow. On dirait du Néo-Gilles-Tremblay, mon Réal.

19h26 : Bégin passe proche de compter avec sa garnotte de niveau Atome B.

19h28 : Price aimerait revoir le lancer et le mauvais but de Jon Sim. 2-1 New-York.

19h29 : Better-Better serait partout sur la glace, selon Martin McGuire. Nous, on s’en ennuie à la pointe. C’est pas mal ça.

19h32 : Entendu à CKAC dans une pub : “Les cent ans du Canadien, ça s’entend”. Piquette trouve ça très mauvais.

19h34 : C’est 10-7 pour le New-York en lancers et 2-1 en buts. Jusqu’à maintenant, personne ne s’ennuie de Valentenko ce soir.

19h36 : Tanguay lance dessus Price. Le numéro 13 semble mêlé ce soir ou pas bon, tout dépendant de qui parle dans la salle de rédac du Sportno.

19h39 : Punalité de niochon prise par Latendresse.

19h41 : Y’a vraiment un joueur qui s’appelle rondelle chez New-York.

19h42 : Fin de vingt minutes. Ici Piquette, en compagnie de Jean Dion. 14-9=5 lancers de différence avantageant Canadien si on considère que d’avoir moins de lancers que l’adversaire est une qualité, ce qui est peu probable malgré que tout peut arriver dans le monde sportif sport.

19h45 : Jean Dion raconte une anecdote plate concernant Nordiques.

19h46 : Ah, François Gagnon dans la tv au 3lettres.ca. Me semble qu’il est trop partout. De plus, il semble marié, bague à l’appui. Bon point Piquette.

19h49 : Better-Better Streit en entrevue à CKAC. On pèse su REC.

19h51 : Better-Better vient de dire “Mieux-Mieux”. Voici le tape.

19h53 : Martin McGuire demande à Streit : “Mark, est-ce que la blessure de Dipietro vous fait mal ?” Hé ben.

20h00 : Nouveau vingt minutes. Meilleur-Aucoin et Munger au clavier. Mieux-Mieux à tous.

20h02 : Élan de nostalgie. Gorges joue avec pas de casque. Tanguay pogne une punalité. Streit devrait scorer.

20h03 : But du New-York. 3-1. Le 4ème de Guérin, un joueur qui a déjà été bon. Ça sent pas trop la coupe.

20h04 : Laraque se bat avec frite. Laraque a peur. Laraque ne sait même pas se battre. Coudonc, on fait quoi avec ça dans notre club ? Bon point Munger.

20h08 : 19 à 10 côté lancers. Autre punalité de Canadien. Un deuxième de Streit est attendu.

20h11 : Un pine horizontale pognée par le New-York. Si j’étais Marc Denis, je ferais ma valise pour Montréal.

20h15 : Dany Dubé donne du crédit aux Insulaires. On trouve les taux d’intérêts trop élevés pour faire pareil.

20h19 : Laraque se bat avec la rondelle. Il perd.

20h21 : Moitié de match franchie. Streit est en feu. 24-13 New-York côté lancers.

20h24 : Punalité à New-York. Martin McGuire parle d’une fin de période et il reste 7 minutes. Qu’est-ce que ce sera dans 6 minutes ?

20h26 : Lang rate un 122ème filets ouverts en 4 matchs.

20h28 : Bégin rate un 4ème filets ouverts en 122 matchs.

20h29 : À la deuxième entremission, Jean Dion vous racontera une anecdote concernant Mario Gosselin.

20h30 : Amenez Halak. 4-1 New-York et c’est de la faute à Frans Nielsen cette fois, qui est le premier à gauche sur cette photo. C’est pas une joke.

20h35 : Deuxième entremission. Ici Piquette en compagnie de Jean Dion. 27-16 côté lancers favorisant New-York et 0-24 côté ratio bouteilles pleines/bouteilles vides. Munger s’en va acheter de la bière. Baron arrive dans la salle de rédac du Sportno.

20h39 : Bonsoir à tous. Ici Baron. Merci de nous aimer. Si New-York compte 5 buts, on vous offre des moules. Mais faudra venir les chercher.

20h43 : Piquette ressemble à Jean-Thomas Jobin en pas pour rire, lui qui figure actuellement dans une capsule de l’Académie du burger au 3lettres.ca. On répète : Jean-Thomas Jobin ressemble vraiment à Piquette. Parole de Jean Dion.

20h50 : Bon… Voici mon anecdote sur Mario Gosselin. Son surnom dans la LNH était “Goose”, qui veut dire “oie” en français. Jadis, plusieurs ont dit de lui qu’il se faisait gaver de buts quand il jouait contre Canadien. Désormais, à son école de hockey, il nourrit ses élèves de foie gras. Bon, j’ai oublié la fin de l’anecdote.

20h56 : Début de troisième vingt minutes. Canadien profite d’un bénéfice de nombre à cause de Streit, qui est en feu, on le rappelle.

20h58 : Autre punalité à New-York. Pourquoi Lang est-il utilisé en avantage de nombre, sacrafasse ? Baron sacre.

21h02 : Streit fesse dans face à Kovalev avec son bâton. Pas de punitance.

21h04 : 27-21 côté lancers pour New-York. Tiens, Paulin Poulin qui fait son entrée chez Sportno. Ça fait un bail.

21h05 : But de Canadien. 4-2. Plekanec, son deuxième de la saison ! Poulin devrait venir plus souvent, qu’on se dit. Bon point Meilleur.

21h07 : On se demande si on a un nouveau match.

21h11 : Ah ben câlasse. Plekanec compte ! Poulin, merci d’être venu. 4-3. Ça repue la coupe.

21h14 : Le 5/6 du match est passé, si on ne va pas en prolongation bien sûr. Et si on y va, on est à peu près à 5/6,2 du match. C’est la nullité la plus complète côté lancers : 27-27.

21h20 : Sacrafasse ! Vraiment, merci Poulin. 4-4, but de Higgins aidé de Koivu qui doit ben t’être à la veille de pu être bon cette année si on se fie aux années passées.

21h22 : Vraiment, on capote. 5-4 Canadien. Un but de Kovalev aidé de Markov et Plekanec. Jean Dion sourit moins on dirait.

21h25 : Paulin Poulin pense vraiment que Canadien a remonté ça à cause qu’il a décidé de s’en venir chez Sportno. Il ne veut plus partir, par peur de créer une débandade à New-York.

21h26 : Danis fuit son net.

21h27 : Jean Dion est sur You Tube et regarde le but refusé d’Alain Côté.

21h28 : Ma parole. Canadien gagne 5-4 contre les Insulaires. 32-31 du côté des lancers favorisant Canadien.

21h30 : Ici Jean Dion pour le mot de la fin. Dans le monde sportif sport, tout peut arriver. Même un but refusé à Nordiques.

21h31 : Les stats du match sont ici.

21h32 : Merci d’avoir été là. On vous souhaite un bon retour à la maison et on reconnecte plus tard pour de nouvelles aventures en BD. Fiche de Canadien actuellement : 8 victoires, 1 défaite et 1 défaite en fusillade.


86 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.