Le Sportnographe

Canadien foudroie le Lightning

Malgré une performance en dents de scie, les joueurs tricolorés ont su en mettre une autre dans leur petite poche arrière de leur jeans délavés en donnant une leçon de chance aux Tampa Bay Lightning qui n’ont visiblement pas su se donner d’électrochoc après leur cuisante défaite de 8-2 contre le Florida Panthères, mardi dernier.

Effectivement, comme dirait Vincent Lecavalier 15 fois en entrevue, Canadiens a donné une leçon aux TBL en leur montrant que ça ne sert à rien le talent quand on a la chance elle-même en personne qui joue à l’aile droite d’un trio piloté par notre ange gardien.

Quoi retenir de ce match sinon que vraiment, l’entrevue avec Vincent Lecavalier à la radio CORUS durant le premier entracte relevait de la grande prose sportive ? Nous pouvons retenir ceci, ô partisans de la douce flanelle, que Canadien est sur la bonne voie. La voie royale qui mènera notre équipe dans les plus hautes sphères du détail, c’est-à-dire, la Stanley Cup. Et ce, tant et aussi longtemps que les chevilles de Steve Bégin sauront arrêter les rondelles.

Nous pouvons affirmer de telles choses car rien ne nous échappe à nous, cercle fermé d’analystes sportifs de salon, et nous avons remarqué que Cristobal, le Français volant, est mieux que ce qu’il n’y paraît. Car quand on y regarde bien, en plus d’être pas piqué des verres de pastis, il est charmeur comme pas un. Faut dire qu’un gardien avec des cheveux, c’est toujours mieux. Alors donc, comme on a pu le remarquer, il a su amadouer ses deux poteaux, comme dans le bon vieux temps de casseau lui-même en personne, pour qu’ils en arrêtent une couple de leurs côtés.

Vraiment, que du bon, que du bon.

Ceci dit, nous retournons à notre télé car qui voudrait rater la fin de C’est pas fini avec Michel Beaudry ? On vous le demande…

3 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.