Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » Canadien fera peut-être les séries, ou pas

Canadien fera peut-être les séries, ou pas

Ici au Sportnographe, nous ne sommes pas du genre à changer d’idée comme on change de bobettes, mettons, à tous les trois jours. Ce n’est pas parce que Canadien allait mieux mieux et qu’il vient de prendre une petite débarque qu’il faut commencer à continuer à s’énerver. Surtout que les déboires de la Flanalette ne sont même pas de sa faute.

En effet, il en est beaucoup pour dire que la guigne s’acharne sur l’équipe, et ce, à de multiples niveaux. Il y a d’abord le 23 décembre qui continue de malédictionner, comme nous le rappelle à chaque match au moins un analyste expert. Puis il y a la guigne du samedi qui s’attaque à Canadien, généralement le samedi, et lui fait perdre tous ses moyens. Enfin, il y a le mauvais sort des matchs en après-midi qui emporte dans son sillon tout le talent des six meilleurs attaquants de l’équipe. Mais comme l’a mentionné Réal Munger du haut de notre avant-poste dans l’Hexagone, « c’est dommage que le calendrier soit déjà fait ».

N’empêche que selon un calcul scientifique que nous avons sous-traité à un geek de 15 ans, sur les 29 parties restantes à cette saison (incluant celle contre le Pittsburgh), une seule se déroulera en après-midi, et onze auront lieu le samedi. Au total donc, on peut penser que Canadien perdra ces douze rencontres et remportera la moitié des 17 autres (une projection aussi rationnelle qu’une prédiction de la marque finale du Super Bol) , pour un total de 17 points. Avec 79 points au total, on peut craindre que Canadien ne fasse pas les séries. Peut-être aurait-il lieu de paniquer, mais nous avons foi en l’expérience de Canadien à faire les séries de justesse et être éliminé en première ronde.

Le problème est de toute façon mineur : les deux premiers trios du Tricolore ne parviennent pas à saisir les 352 (à peu près) « occasions en or » pointées du micro par Pierre Houde, le défenseur étoile est une vraie passoire, et le feu de paille intermittent qu’est Cristobal Huet à de la difficulté à être habile comme dans le bon vieux temps. Faut dire que la stratégie de la bombe prônée par Guidou Carbonneau ne remporte que très peu de succès, même si on la préfère à celle du dégagement non refusé qui, il nous semble, a moins cours qu’avant. Canadien devrait peut-être penser à revenir à ses amours d’antan et chercher les conditions gagnantes du but rebut.

3 commentaires

Laisser un commentaire

  • Le Canadien devrait commencer à se presser parce que le temps commence à manquer. En effet, il ne reste que 24 jours avant le mois de mars et 55 jours avant le mois d’avril. Donc si les joueurs veulent arriver à Noël en même temps que tout le monde, ils sont mieux de ne pas trop perdre de partie le 29 février ! Sinon, ce ne sera pas un cadeau pour faire les séries. Au moins, cette année, ils n’auront pas à subir la guigne du vendredi saint, ni celle du dimanche de Pâque !

  • Cette nuit j’ai rêvé que j’étais Jacques Demers. Je partage avec vous le commentaire que j’ai fait à mes poissons tropicaux pendant mon sommeil.

    “Pour faire les séries, le Canadien devra jouer en équipe. Souray devra continuer et commencer à arrêter. Kovalev c’est sur, mais les autres aussi doivent donner leurs 110%. Carbo doit dire à ses joueurs qu’ils doivent s’amuser et que la base du jeu c’est le jeu de base et bien faire les petites choses. Les gars, ont confiance qu’ils veulent revenir à leur niveau de jeu, mais pour Patrick Roy, c’est un feu de paille, mais Latendresse qui va brûler la ligue. Je dois donner le crédit à Gainey et à Jarvis pour la patience qu’ils ont eu avec François Beauchemin, mais sans rien lui enlever, il serait une meilleur équipe qui serait certain d’un place dans les séries.”

  • Effectivement les bobettes en dentelle qui sied si bien au Sportnographe ne semblent pas faites pour Canadien. La combine style bouche trou qui mène au but rebut est peut-être la clef du succès pour Canadien.

    Toujours selon une source complètement paf, la combine du spécialiste du but rebut sent le poisson, ce qui assurerait Canadien d’une participation au détail vers le 1er avril.

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, mathématicien
    O’Brien expliquant à Winston dans 1984 que 2+2 ne font pas toujours 4: ‘Parfois (ils font quatre), Winston. Parfois ils font cinq. Parfois ils font trois. Parfois il font tout à la fois.’ LE PARTI DÉCIDE. Si 2+2 peut donner 4 ou 5 dépendant de votre couleur de peau, genre, orientation sexuelle, etc., quelles sortes […]
  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Gilles Proulx, à propos des gens de Québec
    Mais quand tu vois à Québec Éric Duhaime. Un gars qui a changé 25 fois d’idée et qui démontre que les Québécois de la vieille capitale sont globalement des inférieurs. Eille, le complotiste, on va se ranger derrière le complotiste à Éric Duhaime. Y’a toujours eu des hurluberlus à Québec pour vraiment attirer une foule. […]
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=hipi5H3toAk?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.