Le Sportnographe
01409576

Canadien est une équipe fragile

Photo : CP JOHN WOODS

On ne le dira jamais assez, Canadien n’a pas assez de gros bonhommes dans son baluchon. Et même si Benoît Brunet n’est pas là pour nous le rappeler à toutes les deux minutes, c’est au chapitre du tendon et de la hanche que nous constatons les faits : Canadien est juste trop fragile.

Prenez le match d’hier : Canadien est en feu. Canadien joue contre la nouvelle sensation de la Nationale (oui, les Jets sont une sensation). Bing Bam Pouf c’est 5 à 1. On ferme les livres, on en parle plus. Une petite facile.

Et pourtant.

En moins de temps qu’il ne le faut pour crier Chose Bine, Cammalleri se fait couper le genou, Spacek se couper le souffle et tout à coup, on a Moen comme ailier sur le premier trio et Diaz comme défenseur d’expérience.

Qu’est-ce que ça dit ça? Ça dit que Canadien n’a pas assez de gros bonhommes (et trop d’étranger) et qu’il devrait engager des durs à cuire pour donner des taloches aux pas fins qui font mal à Canadien.

Ça semble être la solution logique. N’est-ce pas Don?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories