Le Sportnographe
Canadien est trop fort pour la ligue (donc il doit moins bien jouer)
Accueil » Gabriel Dumont » Canadien est trop fort pour la ligue (donc il doit moins bien jouer)

Canadien est trop fort pour la ligue (donc il doit moins bien jouer)

michel-office-340x250

Tous les experts le disent : Canadien a causé toute une surprise en arrivant à ma mi-saison au premier rang dans l’est. Bon, évidemment, si l’expertise des experts avait été meilleure, ce ne serait pas une surprise parce qu’ils l’auraient prédit en début de saison, mais ça, c’est une autre histoire.

Reste que Canadien est presque trop fort pour la ligue, ce qui est pas mal le fun pour ses partisans ou pour ceux qui ont des joueurs de la Flanalette dans leur pool, mais qui peut aussi avoir son lot d’inconvénients. C’est que voyez-vous, comment Canadien pourra causer la surprise s’il est déjà au top? Comment surprendre un adversaire par la qualité de son jeu si ledit adversaire sait déjà qu’on est bon? La réponse est simple : en étant moins bon.

Évidemment, Michel Therrien ne peut pas demander à ses joueurs de rater des passes ou de compter dans son filet. Ce serait trop évident en plus d’être insultants pour les tireurs d’élite de l’équipe. En contrepartie, Therrien peut très bien décider d’habiller des joueurs pas bons afin de briser temporairement la chimie et réduire le talent global de l’équipe.

En ce sens, l’idée de faire jouer Greg Pateryn et Gabriel Dumont est un coup de génie. Si ces deux joueurs peuvent tirer suffisamment vers le bas cette équipe de champions, on pourrait espérer voir Canadien finir au 8e rang et surprendre ses adversaires en série en remettant ses gros canons dans l’alignement. Imaginez la panique de Claude Julien lorsqu’il réalisera que Gabriel Dumont s’est transformé en René Bourque!

On parle souvent du flair de Michel Therrien par les temps qui courent, mais ce dernier geste nous montre sans contredit qu’il est le candidat numéro un pour le trophée Jack Adams.

4 commentaires

Laisser un commentaire

  • Réjean Tremblay est le seul ‘expert’ à avoir prédit le premier à Canadien au début de la saison. Il n’a cependant aucun crédit puisqu’il n’a fait qu’appliquer la méthode (éprouvée) Sportnographe qui consiste a dire l’inverse de ce que dise les experts tout en ayant l’air de faire une bonne blague.

  • >>Évidemment, Michel Therrien ne peut pas demander à ses joueurs de rater des passes ou de compter dans son filet.

    Bouillon a vraiment décidé de son propre chef?
    En tk, Budaj était vraiment pas prêt sur le tir de Bouillon: comme on dit à la boxe,
    “Protect yourself at all time! “

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • André Arthur, qui a une explication
    Vous placez quelques dames au sommet d’une organisation, vous prenez un peu de recul, et vous regardez la foire poigner. L’article André Arthur, qui a une explication est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Pascal Bérué, qui interpelle Horacio Arruda
    Le Dr Arruda, j’ai envie de lui dire des fois : Si ce n’est pas votre décision, clignez des yeux trois fois, je veux dire, envoyez-nous un signal de détresse. L’article Pascal Bérué, qui interpelle Horacio Arruda est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Pascal Bérubé, qui interpelle Simon Jolin-Barrette
    J’ai l’impression que parfois, à travers ses interventions, c’est un petit peu un message de détresse qu’il nous envoie. J’ai envie de lui dire, si vous êtes en danger comme nationaliste à la CAQ, clignez des yeux deux fois. On va venir à votre secours! L’article Pascal Bérubé, qui interpelle Simon Jolin-Barrette est apparu en […]
  • Jeff Fillion, qui ose une prédiction à propos du Parti conservateur du Québec
    Dans mes prédictions actuellement, j’ai une bonne moyenne je pense. Je fais de bonnes prédictions. Dix, dix élus du nouveau parti de Éric Duhaime, en fait le Parti conservateur. Je pense que dix élus, ce serait peut-être le minimum.  L’article Jeff Fillion, qui ose une prédiction à propos du Parti conservateur du Québec est apparu […]
  • Éric Duhaime, qui explique sa principale motivation pour se lancer en politique
    Je considère qu’il est de notre devoir de faire l’impossible pour sortir de l’extrémisme sanitaire dans lequel la Coalition avenir Québec de François Legault nous enfonce depuis maintenant presque neuf mois. L’article Éric Duhaime, qui explique sa principale motivation pour se lancer en politique est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.