Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Carey Price » Canadien est prêt

Canadien est prêt

Photo : THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Plusieurs observateurs s’inquiétaient des piètres performances de Canadien lors des matchs hors-concours. Heureusement, hier, Canadien a planté le Tampa et tout est oublié. Canadien est prêt.

Scott Gomez est redevenu la supervedette qu’il a été un moment donné il y a cinq ans, Price a des yeux tout autour du net et Raphaël Diaz nous fait penser à un Mark Streit qui ne dit pas “mieux mieux” sans cesse.

Imaginez quand Markov sera de retour. Imaginez quand Lars Eller sera devenu aussi bon que Jaroslav Halak. Imaginez quand Yemelin aura perdu son gras de bébé. Ce sera fou malade.

On ferait bien une petite blague sur le fait que Canadien s’enligne assurément pour remporter la Coupe, mais il y a déjà Philippe Cantin, Jacques Demers, Bertrand Raymond et Michel Therrien qui ont évoqué la chose. De plus en plus difficile d’être extrémistes par les temps qui courent.

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • Fou malade, sur une échelle de 1 à 10 (1 étant Jean-Charles Lajoie, 10 étant Yvan Piquette), est-ce que c’est un 12 ou un 27871826? Je veux juste être sur de bien comprendre toutes les nuances du texte, merci!

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Gilles Proulx, qui tend la main
    Il parle de réconciliation, pourquoi est-ce qu’il parle pas des têtes carrées du Canada anglais et des animateurs des réseaux qui ont étudié les questions pour créer une provocation auprès du Québec et nous traiter de racistes. On parle de réconciliation, commençons donc par se réconcilier avec les blokes.
  • Jeff Fillion, à propos des jeunes qui ne savent pas faire fonctionner une tondeuse
    – L’évolution des sociétés, c’est une montagne. C’est comme un graphique de COVID. Ça monte, ça monte, ça monte, ça l’atteint un sommet, ça se met à descendre. Et ça finit comme les Romains. On finira pas nous autres à se pogner le sac comme ils ont fait, pis à prendre du vin à dix […]
  • Valérie Leboeuf, pas éveillée
    Le ton a monté à l’Assemblée nationale aujourd’hui alors que François Legault a reproché à Gabriel Nadeau-Dubois d’être un wok pour qui les valeurs québécoises n’ont pas d’importance.
  • François Legault, qui donne sa définition de woke
    Pour moi, un woke c’est quelqu’un qui veut nous faire sentir coupable de défendre la nation québécoise, de défendre ses valeurs comme on l’a fait avec la Loi 21. De défendre nos compétences.
  • François Legault, qui n’est pas woke
    Il parle de Maurice Duplessis, qui avait beaucoup de défauts, mais il défendait sa nation. Y’était pas un woke comme le chef de Québec solidaire.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.