Le Sportnographe

Canadien devrait céder sa place

Photo : CP Graham Hughes

Ici au Sportnographe on essaye d’écrire nos textes le matin. Mais il arrive parfois qu’on a le ventre tellement à l’envers suite à une défaite pas de bon sens que nos doigts n’ont à aucun moment envie de toucher un clavier de dactylo (Au Sportnographe, on écrit sur une dactylo pour avoir le feeling d’un vrai journaliste comme dans le temps. Ensuite, on le retape dedans notre ordinateur).

Évidemment, après le match d’hier soir, nul n’est besoin de vous expliquer que notre grêle ressentait un certain blocage au chapitre du coude. Et pas à peu près.

Il n’est pas exagéré de dire que Canadien, ces temps-ci, il joue comme un club qui ne mérite pas d’avoir gagné tous ces matchs en début de saison.

Et ce raisonnement à courte portée nous amène à conclure de facto que Canadien, s’il avait vraiment le sens des vraies valeurs, il mettrait ses culottes de velours et il donnerait sa place à un club qui mérite vraiment de faire le détail.

Ainsi, Canadien se montrerait bon joueur et, par en dessour oserait-on affirmer, aurait ainsi la chance de repêcher la prochaine grande vedette qui jouera avec coeur et grosseur devant le filet.

Et en même temps, ça nous empêcherait l’humiliation de se faire battre en 4 contre le Boston.

Pensez-y.

5 commentaires

Laisser un commentaire

  • Encore cette année l’espoir de Canadien repose sur Halak. C’est mal parti je trouve.

    Reste la possibilité de pêter la gueule à Dzédéno Chara. Sauf que 5 joueurs de canadien pour y arriver, ça va laisser pas mal de place à Lucic et cie.

    Donc, je seconde la proposition. Les ouragans sont meilleurs et on adore voir les triples axels ou les petits aigles de Skinner. Pis les ouragans sont rapides, ce qui nous épargnera d’entendre Benoît Bénêt nous sortir “la lentesse” de canadien. À moins que… la rapidesse?

  • Remplaçons Canadien par Canardien. Les ceuzes qui sont blêmes en kodiak par les ceuzes bronzés en gougounes. Ce serait le grand retour du petit Koivu pis l’arrivée de Timou C’Est L’Année.

  • Canadien use de ruse. Il fait croire qu’il est devenu jambon de Pâques mais il va ressusciter juste à temps pour sortir le Boston en cinq avec Jésus dans les buts et Marie-Madeleine derrière le banc.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.