Le Sportnographe

Canadien de justesse

Pour fêter le retour de Canadien, parce qu’on n’en revenait juste pas que le hockey recommence enfin après 524 jours, le Sportnographe s’est acheté une grosse caisse de Molson Ex, une saveur qui était sortie de notre réfrigérateur depuis des années.

Le rapide Jan Bulis a ouvert la marque en première période d’un beau lancer dans le toit du filet, sur une passe de Radek Bonk, qui arborait toujours sa barbe des séries.

Bergeron a ensuite enfilé l’aiguille pour le Boston, d’un tir plutôt fifon où José Théodore a paru assez couillon, au grand plaisir de Romuald Paquette qui le déteste particulièrement depuis que le gardien de Canadien l’a enfilé dans un banc de neige à l’orée de sa jeunesse.

Au cours de la deuxième période, Canadien s’est fait dominer outrageusement et c’est là que l’équipe du Sportnographe commença à manquer de la peu goûteuse Molson Ex.

Malheureusement, alors que nous croyions avoir droit à une fusillade et nous demandions si les points de ces fusillades comptent au classement des pointeurs, Michael Ryder, à 12 secondes de la fin, enfila d’un revers pépère, la rondelle derrière Andrew Raycroft. Michael Ryyyyyyder !!

3 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.