Le Sportnographe

Canadien de Brossard ?

Le voyageur qui aura quitté la grande région métropolitaine pendant un mois cet été aura peut-être été surpris de voir que l’intersection de l’autoroute 10 et de l’autoroute 30 a vu naître un immense centre d’achat, avec de nombreuses places de stationnement, qui occupera les longs week-ends du banlieusard.

Or il s’avère que ce champ en forme de carrefour est (contrairement à Jean-Pierre Dumont) tombé dans l’oeil vigilant de Canadien qui compte éventuellement y établir ses pénates. Le siège social de Canadien à Brossard ? Ça fait chic. Le tout serait accompagné d’un complexe d’entraînement à la fine pointe de la technologie, avec des vélos stationnaires qui ne brisent pas les genoux et un casse-croûte qui sert de la poutine bio.

La théorie de la rente foncière stipule qu’il est avantageux pour les entreprises couvrant de larges superficies de s’installer plus loin du centre-ville où le coût du foncier est moins élevé. D’autre part, la proximité de l’aéroport de Saint-Hubert, d’où la Flanalette s’envole souvent vers Bostonne, Raleigh ou Toronto, serait un plus pour le département de la logistique de Canadien. Mais le facteur de localisation qui pèse sans doute le plus dans la balance ne peut être que la présence, au sein du centre commercial susmentionné, d’un mégaplex cinéma machin qui permettra à Robert Gainey, Guy Carbonneau et leurs troupes d’aller se ressourcer autour de Brokeback Moutain 2 entre deux séances de puck dumping.

Il faudra toutefois faire attention, le micro-climat de Brossard ne rend pas la tâche facile aux frigoristes (mettons). À preuve, l’état de la glace aux 4 glaces de Brossard qui donne parfois l’impression de patiner sur béton.

5 commentaires

Laisser un commentaire

  • C’est la meilleure façon de faire croire aux joueurs qu’ils jouent à Nashville, destination idéale, l’apprenions-nous tout récemment, du joueur prometteur

  • Ont-ils pensé aux conséquences sur l’égo de certains joueurs d’aller pratiquer et chercher leur chèque de paye sur la Rive-Sud ? Une Mercedes, ça a beau être confortable, mais de là à aller traverser le pont Champlain avec elle. Le pire, c’est pour certains de vos collègues des médias qui vont s’aventurer en dehors du 514 dans cette mystérieuse et dangereuse jungle nommée 450.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.