Le Sportnographe
Canadien a raison de la muraille Valiquette
Accueil » Chapeau Richard ! » Canadien a raison de la muraille Valiquette

Canadien a raison de la muraille Valiquette

Hier, le Sportnographe est passé à un poil de barbe de Radek Bonk de faire une grave erreur. C’est qu’après une difficile journée de dur labeur (imaginez comment cette combinaison épuise), Normand Leblond du département des communications, et par conséquent responsable de la salle de diffusion, est arrivé en même temps que la rondelle donnait sur la glace du Centre Chose. Pour cette raison, le Leblond dû se confectionner, dans la cafétéria du Sportnographe qui était déjà fermée, les goûteuses ailes de buffles en forme de trip de bouffe que la haute direction se réservait pour le moment où Canadien allait en compter cinq.

Après une période et une dizaine d’ailes, force nous fut d’admettre que nous venions peut-être de ressusciter la malédiction du 23 décembre en mangeant le poulet avant de l’avoir tué. Mais c’était sans compter sur l’incroyable plaisir qu’a Canadien à s’en faire enfiler un doublé avant de commencer à mettre ses culottes, comme dirait l’autre qui est passé proche de nous donner un gouvernement de vendeurs de chars.

C’est donc le Canadien du bon vieux temps qui s’est pointé après l’entracte : un Bégin enragé, un Lapierre aussi, un Ryder qui est pas foutu de faire une entrée de zone qui a du bon sens, mais qui compte pareil, et un Koko tellement émotif (émotionnel) qu’il pleure du sang, comme la Sainte Vierge dans un film d’horreur (genre).

Et ce n’est sûrement pas le Valiquette d’Etobicoke qui allait y changer quelque chose. Des recherches poussées nous ont d’ailleurs permis de voir qu’on ne s’entend toujours pas sur le prénom du gardien du Rangers, Steve ou Stephen, mais surtout de constater qu’il n’y a rien d’autre à dire sur son cas. N’empêche que l’Ontarien ne faisait pas le poids devant l’Invincible Armada tricolore.

D’autre part, nous aimerions vous faire part d’une nouvelle qu’un de nos recherchistes a dégoté en fouillant dans les poubelles de la Ligne Nationale : il ne reste que cinq matchs à la saison. Faudra être attentif.

2 commentaires

Laisser un commentaire

  • http://www.hockeyzoneplus.com/gardi

    Sur ce site web, qui date de l’an de grâce 2003, on en rajoute sur la controverse entourant le véritable prénom de l’orgueil d’Etobicoke.

    On peut y apprendre que Valiquette se prénommait Steven à l’époque où il était la police d’assurance des Oilers. Comme dirait l’autre, eh ben.

  • bon… kovy qui score… pis on le voit ben sur la photo là : y s’est forcé pour lever les bras din airs !!! alors qu’on arrête de lui reprocher de ne pas montrer d’entousiasme après un but…

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Gilles Proulx, à propos des gens de Québec
    Mais quand tu vois à Québec Éric Duhaime. Un gars qui a changé 25 fois d’idée et qui démontre que les Québécois de la vieille capitale sont globalement des inférieurs. Eille, le complotiste, on va se ranger derrière le complotiste à Éric Duhaime. Y’a toujours eu des hurluberlus à Québec pour vraiment attirer une foule. […]
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?
  • Luc Ferrandez, interrompu par son fils
    – Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté. – C’est tu un piano que j’entends en arrière? – Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois. – Eille, c’est tellement pas grave! – Attends une minute. Arrête immédiatement. – Non, […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.