Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Carey Price » Canadien a perdu la guerre psychologique (mais c’est pas grave)

Canadien a perdu la guerre psychologique (mais c’est pas grave)

1297234954503_ORIGINAL

Hier soir à Ottawa, Canadien a pété les plombs. Tout le battage médiatique et la guerre de mots entre les deux équipes aura eu raison de la fragile santé mentale du club. Les Prust, Bouillon, et autre Subban sont allés rejoindre Michael Ryder et David Desharnais dans leur profonde dépression.

Même Carey Price qui avait (très) récemment (et brièvement) montré qu’il était le meilleur gardien au monde a cédé sous la pression mentale qu’ont imposée les Sénateurs. Humilié aux poings et aux points, Canadien a perdu la guerre psychologique.

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’au hockey, pas besoin d’être vite vite dans tête. Il ne faut que se souvenir de quelques règles précises: ne pas oublier de patiner vite et d’être intense, faire des passes sur la palette et faire semblant de tomber quand quelqu’un t’accroche afin qu’il pogne une pénalité.

Il y a donc de l’espoir pour le match de demain. À l’entraînement, Michel Therrien rappellera à ses joueurs ces quelques règles. Au pire, ils peuvent les écrire dans le fond de leur main au cas où ils auraient un trou de mémoire. Il devra aussi lui-même faire sa part en restant calme derrière le banc, et si possible, en choisissant une chemise qui sort mieux à la télé (le rayé, c’est à éviter). Reste maintenant à gagner la guerre physiologique.

Canadien en six.

3 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Coulisses de pouvoir: Horacio Arruda en 18 citations marquantes
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=Kdo__79b0eQ?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Jérôme Blanchet-Gravel, pas paroissial
    Le gouvernement Legault enferme 8.5 millions de Québécois le 31 au soir, et on s’étonne de voir le ByeBye 2021 battre tous les records. Quel succès. Une société-paroisse qui n’avait rien d’autre à faire de sa triste soirée que de se rabattre sur un programme de télévision.
  • Le bêtisier “Le pet sauce et les collabos” du 15 janvier 2022
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=9mr_cyRV9xI?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Bernard Drainville, qui lit les suggestions de livres de ses auditeurs
    Guy Nantel, le livre offensant de Yves. Liberté 45 de Pierre-Yves McSween, notre collègue. Gorgée, l’histoire de Bob Bissonnette de Marc Brassard. Gorgée comme gorgée! Le cheval perdu, merci beaucoup madame Alva Gingras. Euh, l’empire du politiquement correct de Mathieu Bock-Côté. La biographie d’Éric Duhaime.
  • Yannick Marceau, à propos des fusillades à Montréal-Nord
    Mais quelqu’un qui me dit, ouais, mais Yan au Mexique, y’a des cartels, ça se tire sur la plage. Les amis, ça se tire à Montréal-Noir actuellement, pis y’a encore du monde qui se promène là en char. Tsé ça se tire là. Ça se tire partout à Montréal, à toutes les deux trois jours […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.