Le Sportnographe
9992471 600px

Canadien a besoin de 6 attaquants et 4 défenseurs

Photo : (AP Photo/Tony Gutierrez)

Canadien s’apprête en entamer le dernier droit de la saison, un dernier droit avec une petite entaille à la fin du mois de février alors que se terminera la période légale pour échanger son vieux stock contre des forces fraîches.

Ici au Sportnographe, nous croyons qu’il est temps pour Canadien de faire aboutir son plan quinquennal sur dix ans et de tout miser sur la Stanley pour cette saison en faisant l’acquisition de tout ce qui se fait en matière de joueurs de location.

Il s’agit là d’une belle occasion d’aplanir les classes sociales et de créer quatre premiers trios pour ensuite s’en aller planter tout le monde. Richards, Weiss, Iginla, Arnott, Philips et Kovalev. Et à la défense ? Regehr, Pitkanen, Bieksa et Kaberle. Ça nous ferait tu pas une belle petite équipe ça ?

Mais contre qui échanger tout ça ? Facile, contre des jeunes espoirs et les premiers choix des cinq prochaines années. Une belle occasion d’hypothéquer solidement l’avenir et d’être certains de ne pas regagner la coupe d’ici 25 ans. Mais des fois, il faut faire des sacrifices pour être belle (et pouvoir casser des vitrines)…

3 commentaires

Répondre à BenThiff Annuler la réponse.

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Gilles Proulx, à propos de Dominique Anglade qui danse sur du Black Eyed Peas
    Elle est encore la fille du rock and roll américain. Elle a même pas la décence sachant qu’elle se fait cibler par une caméra ou un appareil sonore, même pas avoir la décence de dire, je vais prouver que je me bat pour ce Québec.
  • Richard Martineau, en crisse
    Message aux épiceries… Pouvez-vous mettre tous vos criss de produits sans alcool à la même crisse de place, avec un criss de gros écriteau annonçant PRODUITS SANS UNE CRISSE D’ONCE D’ALCOOL, comme ça, on n’aura pas besoin de faire le criss de tour de votre criss de magasins 10 crisses de fois… Même vos criss […]
  • Denise Bombardier, pas woke
    C’est en fait un espèce de texte à la bolchévique qui dit, tu ne peux plus dire, tu ne peux plus blesser les gens. C’est en fait le yokisme à son meilleur.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, à propos de marche pour le climat
    La marche pour le #climat est une incantation pas si loin de la danse de la pluie. On demande la clémence des dieux pour avoir de bonnes récoltes, on leur demande pardon pour avoir trop pris l’auto. Contre le démon du réchauffement, un rituel en l’honneur de la Déesse Fraîcheur.
  • François Legault, imaginatif
    – Écoutez, y’a personne qui a une job garantie à la CAQ. – Ben vous venez de dire, y’a pas personne qui a un futur ministre de la santé meilleur que Christian Dubé. – Ouais – Ben là, ben futur, ça veut dire qu’il va rester. – (…) – Si on a un dream team, […]

Catégories