Le Sportnographe

Ça va pas bien chez Canadien

C’est la panique en ville, Canadien va pas bien. Analysons.

On se rappelle, avant les fêtes tout allait bien. Ça sentait la coupe, et à plein nez.

La Stanley, la grosse garnotte à Souray et la boîte serrée en infériorité étaient des sujets hots à votre party de bureau.

Les vacances s’en venaient et c’était le bonheur. Canadien semblait pouvoir être laissé à lui même sans surveillance sans problème cette année.

Erreur. Canadien a été incapable d’aligner les victoires comme il a si bien fait le reste de l’année et s’en va tout droit comme après chaque Noël directement dans le tapon des clubs pas certains de faire les séries. Et ça, c’est toujours stressant.

La Stanley, la grosse garnotte à Souray et la boîte serrée étaient un peu moins hots comme sujets avec les mononcles au party du jour de l’an chez le beau-frère.

Comment Canadien a-t-il pu en arriver là ?

Après quelques heures de réflexions sur la bande AM, j’en retire 5 explications

Explication #1 Ron était en vacances

Comme la plupart d’entre vous, Ron avait pris congé pendant le temps des fêtes. Canadien n’est pas bon quand on ne lui met pas de la pression. Certains diront que ça ne fait que prouver que c’est important de parler de Canadien puisque ça le fait gagner.

Explication #2 La gastro

Il y a beaucoup d’odeurs qui circulent dans le vestiaire du Canadien ces temps-ci, et ce n’est plus celle de ladite coupe. Qui est le responsable de ce virus sans merci ? Encore ici, plusieurs versions existent. Selon certaines sources, la gastro aurait été introduite par un “raveux” de Sunrise (Florida) partisan du Panthers présent au rave du jour de l’an au centre Bell. Il aurait déjoué les autorités pour cacher cette gastro dans les douches de Canadien. Celle-ci a patienté plusieurs heures avant d’attaquer une Sainte-Flanelle déjà affaiblie par le cipaille et la tourtière.

Explication #3 Canadien se fie maintenant sur Jim Carey

Canadien a bien entendu les propos de Jacques Demers, qui rappellons-le, est le 100e plus important gars de hockey selon le Hockey News. Jacques a affirmé que Canadien allait bientôt gagner la coupe avec Jim Carey. C’est le destin. C’est ce qui va arriver. Les joueurs de Canadien en sont certains. Par contre, de quel Jim Carey Jacques Demers parlait-il ? L’acteur ou l’ancienne vedette du Mighty Ducks ? Cela reste à Jacques de nous le révéler. Nous attendons d’ailleurs impatiemment un courriel de sa part.

Explication #4 Canadien est démotivé

Les chiffres se trompent rarement, habituellement. Les plus grands rivaux de Canadien ne sont plus de taille et sont en chute libre (voir Tableau 1.1). Rien ne va plus pour le Islanders. Et que dire du Panthers. Canadien, sans compétition sérieuse de la part de ses plus grands rivaux, nous rappelle comment il est important d’avoir de bons ennemis.

Explication #5 La malédiction du petit Jésus

Certaines sources qui demandant de garder l’anonymat proposent plutôt l’explication de la malédiction du petit Jésus. On reprocha les déboires du temps des fêtes derniers au insuccès du rapide Pierre Dagenais. On connait la suite : Julien congédié, Dagenais dans les mineurs. On se rappelle du petit Jésus et de ses liens étroit avec l’attaquant de Blainville, à qui il a aidé plus d’une fois à la placer toppe nette. Or, après que Canadien se soit débarassé de Pierre tel un vulgaire joueur de série B, le petit Jésus, en désaccord avec la décision, jeta un mauvais sort sur Canadien : À l’avenir, Canadien deviendra poche à Noël à chaque année jusqu’à la fin des temps. La Sainte-Flannelle a-t-elle été ensorcelée par Pierre Dagenais comme les chaussettes rouges de Boston l’ont été avec le Bambino ? Esperons que nos sources se trompent.

4 commentaires

Laisser un commentaire

  • Explication #6 Carbo ne veut pas aller au Match des Étoiles…

    oui, d’après moi, Carbo ne voulait vraiment pas aller au Match des Étoiles et vu qu’il était en *compétition* avec Bob Hartley pour être l’assistant de Lindy… il a demandé à ses joueurs de ne pas trop bien jouer afin de laisser Bob Hartley concrétiser sa présence avec Lindy… et vu que Hartley lui en doit une à Carbo pour cette présence au Match des Étoiles… il va laisser Carbo gagner à soir contre ses mouettes…

  • Explication #7 Les Russes ne veulent pas manquer leur fête nationale

    La fête nationale russe est célébrée le 12 juin et il serait fâcheux pour eux de la manquer. C’est pourquoi ils baissent leur jeu de plusieurs crans afin de louper la ronde printanière et ainsi, pouvoir assister aux célébrations sur la Place Rouge.

    PS : Ron dit que Grabovsky est russe, alors Grabovsky est russe.

  • ça va aller mieux là, les flyers ont la grippe !!

    Philadelphia Flyers : The flu bug is now bothering the Philadelphia Flyers. Simon Gagne, Joni Pitkanen and Mike York all reported experiencing symptoms. Pitkanen missed Tuesday’s game but practiced on Wednesday. – Philly Burbs/Philadelphia Inquirer

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.