Le Sportnographe

Budaj : pourquoi faut-il absolument un gardien numéro 2?

messihelmet2

Tous se sont aujourd’hui réjouis du nouveau contrat octroyé à Peter Boudaille qui restera avec Canadien pour encore deux ans. À moins que Marc Bergevin ne l’échange contre Taylor Hall, ce qui ne nous surprendrait pas tellement il est un génie.

On sait que la principale qualité de Boudaille réside dans le fait qu’il est un bon gars et qu’il n’est pas une menace pour Price (contrairement à ce que pense Réjean Tremblay qui le verrait bien gardien numéro un). On sait aussi qu’il est toujours bien habillé et qu’il sent bon, parce qu’il ne sue pas souvent. Son seul défaut est d’avoir un personnage des Simpsons sur son masque (come on, ça fait pas sérieux).

Or peu d’experts se sont posé la question de la pertinence d’avoir un deuxième gardien. Il nous semble logique que si Michael Ryder est capable de se présenter à tous les matchs, du moins, en apparence, Carey Price devrait être en mesure d’en faire autant. C’est pas comme si c’était forçant. Canadien est tellement bon qu’il est toujours en zone adverse et Price a à peine besoin de bouger.

Mais surtout, d’autres équipes ont démontré qu’elles étaient en mesure d’aspirer aux grands honneurs avec un seul gardien. C’est le cas de notre équipe de “ligne” de garage aux 4 glaces de Brossard. Avec un seul gardien, nous sommes parvenus à être les meilleurs des pas bons. Bergevin devrait en prendre note et libérer ce 1,5 million par année de la masse salariale pour s’acheter un remplaçant à Alexeï Emelin…

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • Bravo pour votre ligne de garage. Félicitations à votre gardien. Fectivement le personnage des Simpsons ça fait pas sérieux et le cheveu qui dépasse ça fait pouilleux.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.