Le Sportnographe
Bonsoir Baron, suis-je le seul concerné par la sécurité de Jacques Demers de RDS qui, assis à la droite du beau brummel qu’est Joël « le cône » Bouchard, est à veille de manger une taloche dans le front ? Joël gesticule comme Don Van Massenhoven qui refuse un but, les mains dans les airs, à droite, à gauche, à qui mieux mieux, bref promène ses paluches de joueur de hockey ( !) pas mal proche de la face du coach (qui rappelons-le, est le dernier à nous avoir ramené le bol d’argent de Lord Stanley). As tu peur pour Jacquot, Baron ?
Accueil » Chapeau Richard ! » Bonsoir Baron, suis-je le seul concerné par la sécurité de Jacques Demers de RDS qui, assis à la droite du beau brummel qu’est Joël « le cône » Bouchard, est à veille de manger une taloche dans le front ? Joël gesticule comme Don Van Massenhoven qui refuse un but, les mains dans les airs, à droite, à gauche, à qui mieux mieux, bref promène ses paluches de joueur de hockey ( !) pas mal proche de la face du coach (qui rappelons-le, est le dernier à nous avoir ramené le bol d’argent de Lord Stanley). As tu peur pour Jacquot, Baron ?

Bonsoir Baron, suis-je le seul concerné par la sécurité de Jacques Demers de RDS qui, assis à la droite du beau brummel qu’est Joël « le cône » Bouchard, est à veille de manger une taloche dans le front ? Joël gesticule comme Don Van Massenhoven qui refuse un but, les mains dans les airs, à droite, à gauche, à qui mieux mieux, bref promène ses paluches de joueur de hockey ( !) pas mal proche de la face du coach (qui rappelons-le, est le dernier à nous avoir ramené le bol d’argent de Lord Stanley). As tu peur pour Jacquot, Baron ?

Tout premièrement, bonsoir chose.

Effectivement, vous avez un point en tabarslaque. Joël B. n’est pas le genre à être habitué à gesticuler dans le but de ne pas blesser personne. En tant qu’ancien joueur de hockey, c’est son genre.

Cela dit, vous avez un méchant bon point. Heille, faudrait pas blesser Demers, yé tellement fin.

Mais ne vous inquiétez pas. Car moi, qui en connaît du monde à se tanner de dire salut dans la rue, a un scoop pour vous. RDS utilise un double pour Jacques Demers. Quand une situation de danger se présente, le vrai Jacques Demers est rangé dans son caisson en bois en dessous de la patinoire pour être certain de pas le briser.

Comme ça, aucune de chance qu’il se casse.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Gilles Proulx, à propos des gens de Québec
    Mais quand tu vois à Québec Éric Duhaime. Un gars qui a changé 25 fois d’idée et qui démontre que les Québécois de la vieille capitale sont globalement des inférieurs. Eille, le complotiste, on va se ranger derrière le complotiste à Éric Duhaime. Y’a toujours eu des hurluberlus à Québec pour vraiment attirer une foule. […]
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?
  • Luc Ferrandez, interrompu par son fils
    – Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté. – C’est tu un piano que j’entends en arrière? – Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois. – Eille, c’est tellement pas grave! – Attends une minute. Arrête immédiatement. – Non, […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.