Le Sportnographe

Bloguer devant public

Personnellement, je n’ai jamais pensé qu’il était de l’ordre du possible de pouvoir perdre l’anonymat qui caractérise ma vie de partisan de Canadien depuis des lustres ou encore des plafonniers. L’affaire, c’est que quand je vais chez mon dépanneur vietnamien pour m’acheter de la Wildcat, j’aime penser que personne ne me reconnaît. Remarquez que quand j’achète de la Guiness, ça me fait plutôt plaisir, car oui, j’habite dessus le Plateau et j’aime bien dire que j’aime la Guiness même si au fond, je trouve que c’est une bière full flatte.

N’empêche, voilà que ce temps sera peut-être bientôt révolu. En effet, si Proudhon a déjà dit que « Dieu est l’ombre de la conscience projetée sur le champ de l’imagination », eh bien, après notre séance de clavardage en public mardi le 24 février à la Cinémathèque québécoise, Baron pourra peut-être dire qu’Aktrus ou Rodrigue Haché ou Michelle DD (s’ils se pointent) seront désormais l’ombre de notre inconscience sur le banc des punitions. Ou quelque chose de même.

Vie privée, ne me quitte pas, s’il-te-plaît.

Tout ce préambule, donc, pour vous souligner que c’est vêtus de vestons bleu poudre (seront-ce les vrais de la première génération de la Soirée du hockey, hein ?) et armés de notre stress intestinal légendaire que nous tenterons de vous faire sourire dans la défaite comme dans la victoire morale de Canadien alors qu’il affrontera, devant nos faces et claviers, le Canucks.

Celui-ci sera d’ailleurs présenté historiquement par Jean Dion en ouverture de programme, quelque part vers les 19h.

Également au menu, des zappings audio, des vieux Sportno.TV, une entrevue en direct avec Pierre Trudel, bref, ce sera fun fun fun.

Malheureusement pour vous les dames, Dave Morissette ne figure pas dans le line-up de la soirée. Mais chachez que Jean Dion l’imite à merveille et que Pierre Trudel, ben, c’est Pierre Trudel.

On reconnecte un moment donné, genre mardi soir ?

Note : Paraît qu’il y aura de la bière et plein d’autres affaires et surtout, n’oubliez pas que ça coûte gratis pour entrer.

9 commentaires

Laisser un commentaire

  • Ouin ouin ouin, j’ai un examen demain soir… M’en va descendre la montagne en courant pis essayer d’être là pour la fin.

    À propos de l’anonymat, cher cousin d’Adrian, dites-vous que les Rodrigue, Michelle et cie. vont perdre le leur itou.

  • J’ai appris aujourd’hui qu’un de mes amis est un fan du Sportno quand j’ai su qu’il allait être là ce soir.

    Ça fait que vous risquez de me voir la bette.

  • La grande ville, c’est loin pis un soir de semaine en plus. J’ai décidé de m’imposer un couvre-feu pour accompagner la filière jeunesse de Canadien à travers ses épreuves. Les pauvres, il faut les appuyer afin qu’ils retrouvent le droit chemin menant vers le détail.
    Si Price venait à savoir que je sors un soir de semaine (et de match par surcroit), je ne peux qu’imaginer la déception sur son visage.

  • Je fut donc là, soirée fort agréable malgré les bogues techniques. Très “radio-canadienne” avec de la “védette” pis toute… C’est ça qui se passe quand on devient big… Ne vous enflez pas trop la tête messieurs.
    Ceci dit, je n’ai point perdu mon anonymat… tous les commentaires que j’ai tenté d’envoyer durant la soirée via les ordinateurs à notre disposition ne se sont point rendus à destination(erreur sur la page)… si vous devez réitérer, ce serait un truc à règler quand même.
    Je vous félicite donc, messieurs, d’avoir affronté cette foule pas toujours à l’écoute et d’avoir réussi à bloguer et divertir le public tout celà en même temps… ça n’avait pas l’air si simple.
    J’ai dû quitter dès la fin du match, je manque donc, probablement, une fin de soirée réjouissante.
    Bonne nuit à tous.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.