Le Sportnographe

Benoît Pouliot manque à Canadien

Photo : THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson
Cela fait à peine trois jours que l’on sait que Benoît Pouliot ne sera pas de retour avec Canadien, et déjà, on s’ennuie comme du beurre dans la poêle. C’est que voyez-vous, l’univers du chignage autour de la Flanalette est accaparé en grande partie par le contrat de Scott Gomez.

Pouliot nous offrait une distraction, nous permettant de nous moquer de son air de grand dadais tout en faisant des jeux de mots avec “poupou”, “poulet” et “ma petite pouliche”.

Le grand Benoît fait malheureusement partie d’une catégorie de joueur en voie de disparition qui a déjà pourtant fait les beaux jours de Canadien : les joueurs pleins de talent mais pogneux de beignes.

Qui donc prendra la relève dans cette catégorie ? Kostitsyn est sans doute en bonne position, mais on a comme l’impression que Pierre Gauthier l’échangera contre un choix de troisième ronde dans deux mois.

Demain s’ouvre le marché des joueurs autonomes. Canadien doit trouver un remplaçant à Benoît Pouliot et malheureusement, on nous dit qu’Alexandre Daigle n’est plus suffisamment en forme pour tenter un retour au jeu. Selon nos sources le meilleur candidat pour le poste est toujours disponible et il s’appelle de Benoît Pouliot.

2 commentaires

Laisser un commentaire

  • Ça va me manquer de ne plus pouvoir crier Poupouuuuu… quoi 2-3 fois par année? C’est toujours agréable d’avoir un joueur avec un nom l’fun à crier (même si c’est pas assez souvent). Ça va prendre un remplaçant, y’a pas un Popovitch de dispo?

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • François-Philippe Champagne, à propos de la chefferie du PLQ
    – Certains vous voient prendre la tête du Parti Libéral du Québec, est-ce que ça vous intéresse? – Ben je vous dirais, écoutez, je le dis toujours, je pense que je fais un bon travail à Ottawa. Même ma mère est contente de ce que je fais, imaginez. Alors je vous dirais que ça prouve […]
  • Vincent Guzzo, à la défense de Pierre Fitzgibbon
    Quand moi comme homme d’affaire, je veux faire un projet, que je pense qu’il va faire rayonner le Québec. Pourquoi moi je peux pas appeler mon chum? […] Peut-être que moi j’apprends qu’il y a un besoin économique de quelque chose au Québec, ben j’amène ça. Vice-versa. Moi j’ai besoin d’une égévolation. Pourquoi moi je […]
  • Guillaume Dulude, à propos des féminicides
    Féminicide, ça s’apparente beaucoup à génocide. OK, un génocide, juste pour le rappeler, pour tout le monde, ce que c’est : c’est un groupe qui s’organise pour anéantir et exterminer un autre groupe. C’est une planification d’extermination. Alors on utilise “féminicide”, comme si les hommes se regroupent entre eux et font une planification similaire, c’est-à-dire […]
  • Pierre Fitzgibbon, à propos de la chasse aux faisans
    Ben, je trouve ça un peu ridicule. Je n’arrêterai pas de voir mes connaissances, je n’arrêterai pas de faire mes activités à cause du Journal de Montréal.
  • Pierre Poilievre, qui a une preuve que les armes sont destinées à la chasse
    Si on regarde la liste des armes en question. Y’a certaines qui ont le mot canard ou oiseau dans le nom, donc c’est vraiment des armes qui sont utilisées pour chasser les canards.

Catégories