Le Sportnographe
Analyse comparative de deux types de questions ouvertes
Accueil » Chapeau Richard ! » Analyse comparative de deux types de questions ouvertes

Analyse comparative de deux types de questions ouvertes

Toujours soucieux d’être à l’avant-garde et d’offrir un contenu différent des médias traditionnels, le Sportnographe a tenté d’analyser pour vous une entrevue qu’il n’a pas réalisée avec Cristobal Huet, idole de la France tout entière (ou au moins de l’aréna de Grenoble). Grâce à la magie de la diffusion radiophonique asynchrone, que certains paresseux appellent “baladodiffusion ” et que les Français nomment “podcast”, les logiciels perfectionnés de la salle des machines du Sportnographe (en attendant d’engager Monsieur Bit) on noté qu’il y a une bien grande différence entre une entrevue menée par un animateur généraliste (René Homier-Roy) et les questions posées par un journaliste sportif (François Gagnon).

En effet, nous avons appris, grâce aux questions du premier, le pourquoi du comment (diable) on décide de jouer au hockey dans la France profonde (“mon père nous amené voir des matchs de l’équipe première, puis ça nous a plu”). Nous avons aussi compris que le petit Cristobal n’a jamais eu l’intention de faire carrière dans le hockey, et qu’il est caricatural d’insinuer que les joueurs sont des PME ambulantes qui se sacrent du hockey. À la question “ça doit être énervant de se faire crier Cristobal, Cristobal, Cristobal”, Huet de répondre : “ça doit être surtout fatigant pour les autres joueurs”.

Le journaliste sportif prend ensuite la relève pour demander au gardien de Canadien s’il sentait le capital de sympathie de la population depuis qu’il a pris la relève de José “insérez un qualificatif ici” Théodore, ce à quoi Huet, notant qu’il avait affaire à un tir de routine répond : “euhhhh, c’est dur de pas l’entendre au centre Bell, euhhh, mais comme j’ai dit, le plus important c’est que l’équipe gagne”. Au bout du compte, est-ce que les réponses niaiseuses des joueurs ne seraient pas le fait des questions insignifiantes des journalistes ? Pensez-y.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Michelle Blanc, assiégée
    Hier, une dizaine de fillettes et de femmes sont venus se baigner dans mon lac, en burkini. Un voisin qui loue son chalet en AirBnb. J’avoue en éprouver un profond malaise. Le même que celui que j’éprouverais à la vue du costume du KKK. L’islam radical est maintenant chez moi… L’article Michelle Blanc, assiégée est […]
  • Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste
    Selon le communisme, la propriété privée est immorale et il est justifié de la détruire et voler. Les émeutes au nom de l’«antiracisme», les dépenses gigantesques des gouvernements et la création monétaire massive des banques centrales ne sont en fait que du communisme déguisé. L’article Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste est apparu en premier sur […]
  • François Legault, en parlant de Sonia Lebel
    Au trésor… mon trésor. L’article François Legault, en parlant de Sonia Lebel est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Claude Bernatchez, qui ouvre le feu
    Attention s’il-vous-plait, respectez ces interdictions de ciel à feu ouvert. C’est très à risque. L’article Claude Bernatchez, qui ouvre le feu est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Christian Rioux, à propos des statues déboulonnées
    Le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas, disait Malraux. Du genou au sol à l’autoflagellation, en passant par le déboulonnage des statues, les résonances mystiques de ce que nous avons vu depuis deux semaines sautent aux yeux. Les militants qui hantent nos boulevards ne cherchent pas tant à réformer la police ou une administration […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.