Le Sportnographe
Analyse comparative de deux types de questions ouvertes
Accueil » Chapeau Richard ! » Analyse comparative de deux types de questions ouvertes

Analyse comparative de deux types de questions ouvertes

Toujours soucieux d’être à l’avant-garde et d’offrir un contenu différent des médias traditionnels, le Sportnographe a tenté d’analyser pour vous une entrevue qu’il n’a pas réalisée avec Cristobal Huet, idole de la France tout entière (ou au moins de l’aréna de Grenoble). Grâce à la magie de la diffusion radiophonique asynchrone, que certains paresseux appellent “baladodiffusion ” et que les Français nomment “podcast”, les logiciels perfectionnés de la salle des machines du Sportnographe (en attendant d’engager Monsieur Bit) on noté qu’il y a une bien grande différence entre une entrevue menée par un animateur généraliste (René Homier-Roy) et les questions posées par un journaliste sportif (François Gagnon).

En effet, nous avons appris, grâce aux questions du premier, le pourquoi du comment (diable) on décide de jouer au hockey dans la France profonde (“mon père nous amené voir des matchs de l’équipe première, puis ça nous a plu”). Nous avons aussi compris que le petit Cristobal n’a jamais eu l’intention de faire carrière dans le hockey, et qu’il est caricatural d’insinuer que les joueurs sont des PME ambulantes qui se sacrent du hockey. À la question “ça doit être énervant de se faire crier Cristobal, Cristobal, Cristobal”, Huet de répondre : “ça doit être surtout fatigant pour les autres joueurs”.

Le journaliste sportif prend ensuite la relève pour demander au gardien de Canadien s’il sentait le capital de sympathie de la population depuis qu’il a pris la relève de José “insérez un qualificatif ici” Théodore, ce à quoi Huet, notant qu’il avait affaire à un tir de routine répond : “euhhhh, c’est dur de pas l’entendre au centre Bell, euhhh, mais comme j’ai dit, le plus important c’est que l’équipe gagne”. Au bout du compte, est-ce que les réponses niaiseuses des joueurs ne seraient pas le fait des questions insignifiantes des journalistes ? Pensez-y.

1 commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?
  • Luc Ferrandez, interrompu par son fils
    – Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté. – C’est tu un piano que j’entends en arrière? – Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois. – Eille, c’est tellement pas grave! – Attends une minute. Arrête immédiatement. – Non, […]
  • Yves Boisvert, qui ne serait pas un bon magicien
    Ça m’étonnerait qu’il ait pas un lapin dans sa manche ou un as quelque part dans son chapeau.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.