Le Sportnographe
Photo : THE CANADIAN PRESS/Darryl Dyck

Alex Burrows, un espoir pour les motés de lignes de garage

Photo : THE CANADIAN PRESS/Darryl Dyck

Il y a de ces choses dans le monde du hockey qui sont d’une logique implacable. Par exemple, tout le monde sait qu’un arbitre ne changera jamais sa décision, mais tout le monde s’essaie pareil : “j’y ai même pas touché”, “c’est lui qui a commencé”, “celui qui l’dit celui qui l’est”.

Le cas d’Alex Burrows du Vancouver introduit toutefois un précédent qui donnera de l’espoir à nombre de taouins qui chialent après l’arbitre, de la ligne de garage à la Ligne Nationale.

En effet, Burrows a pu démontrer hors de tous doutes que le chialage menait à quelque chose. À force de gossage, de coups sournois, et de chignage étalés sur plusieurs rencontres, il est parvenu à faire péter les plombs à Stéphane Auger, qui lui a décerné des punalités pas rapport afin de se venger.

Conscient de l’événement incroyable (si c’est pas plus) qu’il avait provoqué, Burrows a sauté sur l’occasion pour dévoiler sa stratégie au grand public, afin que tous les motés de lignes de garage sachent maintenant comment faire tomber un arbitre. Merci, Alex.

18 commentaires

Laisser un commentaire

  • tsé! il chiale parce que le Nashville a scoré le but gagnant du match su’l powerplay alors qu’il était au cachot…
    tsé! si c’était le Vancouver qui aurait été scoré le but gagnant en plein désavantage numérique alors qu’il était au cachot, aurait-il chialé après la rencontre? ou ben donc il aurait remercié Stéphane Auger de lui avoir décerné cette punalité-là?

    hein? hein??? je vous le demande!

  • Burrows est un excellent joueur de Hockey.. il a 19 buts et 18 passes en 46 matches. il n’a même pas été repêché !

    Les Canadiens ont dormi sur ce dossier !!

  • Ça fait un peu “cheap”comme attitude. Le joueur a beau aller au comptoir de courtoisie, il ne se fera pas remplacer son arbitre scrap… Appelons ça l’attitude Burrows en gros.

  • Pour te répondre, je dirais qu’il serait qu’il serait cave de sortir comme il a fait si son équipe aurait gagné, ou du moins, perdu en prolongation. Si tel aurait été le cas, je pense qu’il en aurait fait part hors de la portée des micro.

    Je comprend Burrows et je prend parti pour lui: la NHL n’a pas l’habitude de réagir (et ainsi prendre des décisions) et j’admire son courage de dévoiler les injustices.

    Malgré que tous peuvent argumenter, les punitions ne sont aucunement méritées et je crois qu’Auger aurait du être sanctionné. Un arbitre se doit d’être neutre, sinon “t’es dewors!”.

  • Si M. Stéphane Auger aurait arbitré le soir du 28 avril 1987, est-ce que le but serait bon? Si M. Kerry Fraser aurait arbitré le soir du 11 janvier 2010 est-ce qu’il serait suspendu?

  • Je crois que Burrows a denonce une injustice et que ce fait est correct, il est clair dans le present cas qu’Auger n’aurait pas du agir comme il l’a fait cependant, les arbitres de tout niveaux dans le domaine du hockey (pour en avoir fait l’experience) ont beaucoup de mal a s’attirer le respect des joueurs comme des entraineurs et que dire de la foule alors a ce niveau il c’est triste que le tout se soit passe au vue du public qui a maintenant un argument de plus pour detester tout les jeunes arbitres (presque benevole) de la region.

    Bonne chance a nos arbitres!

  • @Jonathan Roberge : Bienvenue à toi (parce qu’on le sait que tu es un p’tit nouveau)

    c’est que *ligne* à la place de *ligue* c’est du langage sportnographique… et tu en as encore beaucoup à apprendre sur le langage sportnographique… et tu verras… tu vas adorer! même Gabriel Grégoire l’a adopté! tu l’écouteras! il dit *Ligne Nationale de Hockey*… j’te jure!!

  • Suite au commentaire Jonathan Roberge, je partage ma propriété intellectuelle avec vous, Gars du Sportnogaphe, en vous proposant de mettre un point un petit lexique pratique pour le nouvel arrivant au pays spornographique afin de favoriser sa comprenure de votre parlure.

    P.S.: Les motés auront enfin un idol, un vrai : Burrows

  • Note de l’éditeur : On dit mettre au point et non mettre un point et, ce quoiqu’en pense tous les marqueurs naturels de toutes les lignes du monde.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.