Le Sportnographe
Aebischer numéro un ?
Accueil » Chapeau Richard ! » Aebischer numéro un ?

Aebischer numéro un ?

Le cycle du badinage, ou plutôt, du badigeonnage délibératif autour de Canadien est reparti. Après avoir discuté successivement de transactions potentielles, de recrues à monter ou descendre, d’entraîneur à blâmer ou pas, et de diverses parties du corps d’anciens coachs recyclés en mascottes médiatiques, voilà qu’est revenu le temps de jaser gardien numéro 1, 1A, 1B, 1,5, et/ou 2. C’est ce qui arrive quand les moyens de produire et diffuser l’information sont dilués dans les mains d’un trop grand nombre de scribes, dans une sphère publique un peu trop délayée, comme le dirait Jürgen Habermas (mettons).

Il suffit que notre gardien suisse oublie un instant qu’il n’est pas très bon pour qu’on remette à l’ordre du jour la possibilité d’étiqueter Cristobal Huet comme feu de paille. Ça n’empêche pourtant pas ceux-là mêmes qui ont lancé le débat de se poser la question de la possibilité d’échanger Aebischer même s’il n’a peut-être pas le potentiel pour devenir numéro un, malgré qu’aucune équipe n’a besoin d’un gardien de but (à part quelques équipes), et même si on ne saurait trop qui rappeler des mineures parce que Jaroslav Halak est un peu trop vert (quoique ça s’est déjà vu). Bref, il n’y a aucun consensus à dégager de ce discours prolixe, mais vous aurez remarqué que ça aura stratégiquement rempli un quart d’article. De toute façon, on se demande si ça ajouterait vraiment à l’équipe d’échanger Aebischer et des pacotilles contre un Forsberg claudiquant alors qu’on a déjà un Higgins qui a le patin bancal.

D’autre part, selon une source qui a une vue imprenable sur le journal d’hier matin, Garth Murray et Aaron Downey auraient demandé des explications à Guy Carbonneau sur leur utilisation. On imagine difficilement quels peuvent être les arguments des deux zoufs de quatrième trio et demi. On peut penser que le « vendeux d’patates » évoque la possibilité de ne plus apporter desdites pommes de terre, ou que « Darth » Murray propose d’essayer de faire la grimace moins souvent, mais honnêtement, ils auraient plus de chance d’évoquer un flou juridique qui forcerait encore le renvoi de Maxim Lapierre dans les mineures…

6 commentaires

Laisser un commentaire

  • Ce qui donne du poids à Murray et Downey, c’est qu’ils forment une coalition. Autrement dit, deux moitiés de joueurs de 4e trio en forment un au total. Ce tout représente une force argumentative hors du commun grâce à Aaron qui, on le sait, est un adepte de la rhétorique. Après Carbonneau, une rumeur court selon laquelle le duo aurait pour but de réussir à avoir le dernier mot dans une discussion avec Michel Villeneuve.

  • Citer Habermas en parlant du gardien de Canadien ! Chapeau ! Prochaine fois, placer espace procédural (ce qui aurait pu être fait par l’autre intervenant qui parlait des arguments légaux de Patate Downey et de Frisé Murray) et monde vécu, svp. Ça te rapprochera encore de la job de Jean Dion.

  • guy-guy-guy *le coach* a dit qu’il aura besoin de ses 2 gardiens pour le reste de la saison… fais que je suppose que guy-guy-guy *le coach* ait une certitude qu’il finira la saison avec huet et aebischer, tout les deux avec l’équipe…

  • Je ne comprend pas pourquoi Downey et Niniimaa ont demandé la question, les deux joueurs sortent dans les clubs (en occurence le Loft mardi soir) en plein milieu de la semaine. Downey, chaud mort en torse n’étant plus capable de se tenir debout ( c’est peut-être chronique chez lui puisqu’en patin il est pareil ) et Niniimaa qui tente de profité de l’hospitalité québécoise pour se trouver quelqu’un à qui confier ses déboires sur la glace, mais sur l’oreiller plutôt que dans le bureau de Carbo. Attendez-vous pas de les voir en uniforme bientôt.

  • La question des gardiens de but à Montréal, c’est comme du chinois pour moi. Voici un petit résumé de ma compréhension du sujet.

    Pendant les matchs préliminaires, nous avions deux gardiens numéro 2, mais dans les faits, ils jouaient comme des gardiens numéro 3. Donc, aucun vrai gardien numéro 1, mais deux gardiens numéro 3 pour 2.

    Puis, dès le début de la saison, Aebisher grâce à quelques sorties inspirées, est devenu numéro 1, mais pas vraiment un vrai numéro 1. Pour sa part Huet commençait à se réchauffer et jouait comme un numéro 2. Donc nous avions un gardien numéro 2 pour 1 et un gardien numéro 2 pour 2.

    À force de travail, Huet est redevenu lui aussi numéro 1, mais ne jouait pas encore au même niveau que la saison dernière. De fait, Carbo continuait d’affirmer que le Canadien n’avait pas de numéro 1. Ce qui sous-entendait que nous avions deux gardiens numéro 2 pour 1.

    Puis Huet s’est finalement imposé comme le vrai gardien numéro 1 par la qualité de son jeu. Nous avions enfin notre vrai numéro 1 pour 1. En même temps, Aebisher commençait à en reperdre. Ainsi, les amateurs étaient soulagés et heureux parce la logique infaillible de gestion des gardiens était maintenant atteinte. Un numéro 1 pour 1 et un numéro 2 pour 2.

    Par la suite, le temps de glace d’Aebisher à commencer à diminuer et la qualité de son jeu en a souffert. Nous avions donc un numéro 1 pour 1 et un numéro 3 pour 2. Ceci n’inquiétait pas les amateurs puisqu’ils étaient tellement heureux d’avoir leur numéro 1 pour 1.

    Et alors, le mois de janvier arriva. Oouch… Le gardien numéro 1 pour 1 a commencé à jouer comme un numéro 2 pour 1. Carbo a ressorti sont numéro 3 pour 2 en espérant qu’il vole le rôle de numéro 1 pour 1, mais malheureusement, il n’a pas été en mesure de faire mieux qu’un numéro 2 pour 1. Nous étions donc revenu au stade deux gardiens numéro 2 pour 1.

    Aujourd’hui, 4 février 2007, le Canadien affrontera les Penguins et Sidney Crosby. Un match de 2 points pour 4. Carbo a décidé de redonner la chance à Aebisher d’offrir la performance qui lui permettrait de passer de numéro 2 pour 1 à numéro 1 pour 1. C’est ce que je lui souhaite et que je nous souhaite à tous.

    Malheureusement, cette partie me fait peur et il y a un détail qui m’angoisse énormément… Pour souper, est-ce que je serai mieux de substituer le Moo goo har pen par un Moo goo guy pen dans mon numéro 4 pour 2 ?

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, qui se sent manipulé
    Les politiciens et médias alarmistes se concentrent uniquement sur le nombre de cas d’infection #COVID19 pour justifier les confinements et ignorent les décès. Même technique de manipulation des esprits qu’ils utilisent depuis des années avec l’alarmisme climatique. L’article Maxime Bernier, qui se sent manipulé est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Éric Duhaime, flatté d’être pris en considération pour la chefferie du Parti conservateur du Québec
    – Tsé, j’t’un être humain, pis je peux pas être insensible à ça, pis y’a des gens qui m’envoient des messages très touchants, pis je veux remercier tout le monde pis j’ai vu la page à matin, je sais que Fred Têtu est allé dans le show de Dominic Maurais. J’étais en train de faire […]
  • Christian Latreille, à propos du débat Trump-Biden
    Donald Trump et Joe Biden qui vont s’affronter encore pour un dernier débat jeudi à Nashville au Tennessee, et selon les règles établies, ça risque d’être un peu plus, facile à écouter, un peu moins cacaphonique. L’article Christian Latreille, à propos du débat Trump-Biden est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jeff Fillion, qui propose des solutions
    – Ce qu’on a besoin présentement, c’est d’un premier ministre pis qui essaie de désamorcer la peur. Faut que la switch à passe de ce côté là pour la CAQ. – Ouais, mais faut fermer les médias de Québécor. Si c’est ça, faut tu fermes les médias de Québecor. Faut que tu envoies en vacances […]
  • Michel Morin, visionnaire
    Je suis aussi contre le confinement, c’est moi qui ait mis de l’avant sur les réseaux sociaux le modèle de la Suède, de non-confinement. L’article Michel Morin, visionnaire est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.