Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » Aebischer, cul par dessus tête

Aebischer, cul par dessus tête

On vous parlait de la défaite de Canadien contre Caroline en signalant que le nouveau gardien de l’équipe, David Aebischer, s’était retrouvé à un certain moment avec les fesses face au jeu. Le chancelant Suisse a de nouveau effectué cette manoeuvre contre les pas très bons Pingouins de Pittsburgh, avec des conséquences beaucoup plus graves pour son équipe. C’est d’ailleurs à ce moment qu’un membre de l’équipe réduite du Sportnographe a mentionné à la blague le nom de Cristobal Huet pour se rendre compte rapidement que la foule lui faisait écho en scandant “Huet, Huet, Huet !”.

Nous ne verserons pas ici dans l’hystérie collective comme les vrais amateurs, mais nous nous sommes pris quand même à nous rappeler avec nostalgie l’époque de José Théodore où l’on pouvait, sans se sentir coupable d’effrayer un nouveau venu, crier “Huet, Huet, Huet”. On se demande quand même si Robert Gainey a dépassé le délai pour retourner Aebischer d’où il vient. Il faut bien plus donner le discrédit à ce dernier pour la défaite de Canadien que donner le crédit à Marc-André Fleury pour la victoire du Pittsburgh (me suivez-vous ?). Cette défaite crève le coeur de Canadien qui devra se résoudre à jouer une bonne dizaine de matchs de quatre points d’ici la fin du calendrier, et ça on le sait, c’est doublement difficile.

D’autre part, on a bien aimé la montée à l’emporte-pièce de Bouillon après qu’il eu enfoncé un Pingouin dans la bande et qui aura mené au but de Jean Bulis. Le pied du fougueux Bouillon s’est toutefois, un peu plus tard, lui aussi enfoncé dans la bande ce qui nous a tout autant réjouis que la montée susmentionnée. C’est qu’une blessure à un défenseur de Canadien permettra sans doute l’entrée en scène de Todd “suitcase” Simpson que le Sportnographe a déjà pris en affection. Imaginez ce qui serait arrivé si Gainey n’était pas allé chercher Simpson à la toute dernière minute. Quel visionnaire.

4 commentaires

Laisser un commentaire

  • Il est facile de se moquer d’Aebischer, mais quelqu’un se rappelle-t-il des conditions dans lesquelles Huet a débuté au Tricolore ? N’y avait-il pas un super gardien derrière, en cas de mauvais soir ?

    Il serait présomptueux d’omettre que l’équipe de Suisse olympique a battu les Tchéques et les Canadiens (2-0)à Turin. Et que Aebishcer en faisait partie.

    Alors laissez-lui donc le temps !

  • Au Québec, on a une force. Non, je ne parle pas de la force qui unissait Luke à Obi-Wan, mais plutôt de notre infatiguable soif du “Cycle”.

    Le “Cycle”, comme les sociologues aiment le définir, débute lorsque le joueur est :

    - une jeune recrue qui pousse

    - un joueur nouvellement arrivé

    - un joueur qui a fait la une du Lundi

    Avec ce joueur, on fait les étapes suivantes :

    - On sait qu’il est là, on aime le voir une fois de temps en temps…

    - Après quelques apparitions, on veut qu’il pousse pour tasser le plus vieux (qui, dans la plupart des cas, a été au sein d’un “Cycle” précédent)

    - On réclâme le départ du vieux pour mettre le nouveau en mode target=”_top”.

    - Le vieux parti, on installe le nouveau sur un pied d’estale, on aime le voir performer, on lui souhaite des bébés et une entrée pas trop glissante.

    - Après quelques temps, on est tanné, on veut qu’il soit humilié, délogé et expulsé. On se plait à le détester.

    - Retour au début du “Cycle”.

    Joueurs notables qui ont péri dans le “Cycle” :
    José Théodore, Gilbert Dionne, Jeff Hackett, Trevor Linden. Saku est pas loin.

    Le “Cycle Inverse” a quant à lui touché Harford lorsqu’Yvon Corriveau s’est amené.

  • C’est vrai qu’il ne faut pas avoir la mèche trop courte, mais nous dépendons désespérément sur notre gardien pour tailler notre place dans les séries. Je crois qu’on a eu la preuve qu’Aebischer doit prendre son temps à s’habituer au style de jeu de Canadien et qu’Huet peut prendre la place du gardien #1 pendant ce temps là…

  • Pauvre Bibiche 10 buts accordés en 2 matchs. Il est sur a mtl il ny a pas les meme defenseurs qu’au colorado. La foule acclame deja huet. Pauvre Bob Leponge et son équipe. Peut-etre José Theodore a laissé sa boisson energetique a David son theorade saveur de douche glacial.

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Luc Ferrandez, ratatissé
    Je déteste cette femme comme je déteste son chef. Je les déteste parce que ce sont des destructeurs de démocratie. Ce sont des gens qui par leurs discours sapent la solidarité, sapent le peu de confiance qu’on peut avoir en l’état quand on en a. […] Cette personne-là, elle détruit la démocratie dans le sens […]
  • Anne Casabonne, à propos de François Le gros
    – Je sais pas si Anne tu as vu ce qui se passait là-dessus, qu’il y a de plus en plus de restaurateurs qui sont en train de se mobiliser un peu partout, mais c’est assez inquiétant là. – Ben là ça me fait encore brailler! – Ben voyons, pleure pas. – Mais c’est parce […]
  • Jeff Fillion, à propos des compétences d’Anne Casabonne
    C’est un bon coup pour Éric Duhaime, parce que c’est Mr. White qui me le disait tantôt. Il aurait pu prendre quelqu’un d’hyper compétent, un genre de, je sais pas moi, un spécialiste en santé pour l’installer là dans une élection partielle. Pis une personne inconnue, et ça n’aurait pas fait jaser du tout.
  • Anne Casabonne, à propos d’Alexis Cossette-Trudel
    – Les vrais complotistes, vous pensez quoi de ces gens-là, les Alexis Cossette-Trudel de ce monde par exemple, les Amélie Paul de ce monde. Votre opinion sur ces gens-là et leur discours, c’est quoi? – Ben là, jusqu’à date, y’a une affaire complotiste qu’ils ont dit qui s’avérait vraie. Que ça venait, que c’est un, […]
  • Richard Martineau, fier de sa circoncision
    Elle dit, M. Arcand, c’est comme si je vous demandais est-ce que vous, vous êtes circoncis. Pas de problème à le dire moi. Oui, je suis circoncis! Très fier. Je me promène en col roulé. En décapotable. Sans capuchon. J’ai aucun problème. Pourquoi elle veut pas le dire si elle vaccinée ou pas?

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.