Le Sportnographe

À une semaine des vraies affaires

Photo : Peter McCabe
Quand, comme nous, on pense hockey, on vit hockey, on marche hockey, on fait son épicerie hockey et on accouche hockey, la semaine qui précède le début de la saison, c’est un peu comme la période entre “j’ai vraiment une grosse envie” et “enfin v’là une toilette”. Interminablement longuet comme moment n’est-il pas?

Hé bien chassez-le comme dirait le trappeur, la toilette est proche. Moins d’une semaine avant la vraie affaire.

Et comment, comment gérer cette semaine de transition?

Évidemment plusieurs options se présentent à vous, fanatique de salon.

Vous pouvez bien certainement opter pour la passivité. Faites semblant que Canadien n’existe pas et vous n’aurez pas le temps de cligner des yeux que Gomez comptera son premier but.

Vous pouvez également y aller avec l’autre extrême et foncer tête première dans le hockey pré saison, achetez des chandails de Weber et Glumac, écouter les matchs et aller aux pratiques de Canadien à Brossard.

Évidemment, la deuxième option peut vous pousser à la maladie mentale. Mais qui ne risque rien n’a rien n’est-ce pas?

D’ici là, Sportnographe Sports version Sports 2.0 vous dit : lâchez pas. Canadien s’en vient.

4 commentaires

Laisser un commentaire

  • Moi je me lancerais dans l’achat de chandails de Brisebois. Mes eskellentes sources bien informées en matière de m’ont confirmé qu’il va annoncer sa retraite ce soir…

  • Vu sur le RDS.ca (8h21) à lire jusqu’au bout :

    “Le gardien du Canadien a donné des sueurs froides à ses coéquipiers quand Vladimir Sobotka est entré en collision avec lui. Halak est demeuré plusieurs secondes couché sur la glace mais il est finalement demeuré dans la rencontre. Aucune blessure n’a été décernée sur la séquence.”

    Besoin d’en dire plus?

    http://www.rds.ca/canadien/chroniques/283021.html

  • C’est bien beau patienter, mais d’ici là (et d’ici à ce que le nouveau capitaine soit nommé), on pourrait continuer de spéculer sur le nom du nouveau capitaine. Qui sait, peut-être apprendra-t-on quelque chose?

    (Hum, pis finalement, non.)

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories