Le Sportnographe

30% de Canadien aux Québécois

Vous savez, si nous avons été absents ce week-end dedans notre site Internet, au lieu de célébrer Canadien Nouveau, ou encore au lieu de faire un BBQ sur notre nouvelle terrasse pleine de briques du centenaire volées pendant la nuit autour du Centre Beau, c’est que nous travaillions sur un projet d’envergure quelque chose.

Le projet de vente du Club Montréal de Hockey Patine, vous le savez, nous intéresse comme chaudière en pot (une expression bien de chez nous). Nous avons cherché et cherché des avenues possibles. Nous avons même pensé compter tout notre petit change accumulé depuis des années, au cas où on aurait plus que prévu. Mais peine perdu, on n’avait pas assez de rouleau et personne avait le courage d’aller en redemander à la caissière de chez les caisses D.

Alors on a sauté dans le bateau, et on a contacté les personnes les plus influentes du Québec dans le monde de l’influence et voici, nous vous l’avouons, le « groupe des 20 », c’est nous.

Oui mesdames messieurs, le groupe des 20 personnes intéressées à ce que vous achetiez Canadien, c’est nous autres en personnes. Évidemment, y’a du monde là-dedans qui veulent pas trop en parler, qui sont gênées, mais ça c’est pas notre genre. Oui, on vous l’avoue, c’est effectivement nous autres qui avons eu la brillante idée d’obliger les Québécois à acheter pour 100 millions de Canadien.

Maginez combien intéressant il serait que le Montréal soit détenu au tiers par la population ?

Tout le monde pourrait jouer au gérant d’estrades, mais cette fois-ci, dans les strades des conseils d’administration. On pourrait presque tout faire comme dedans nos rêves. Échanger Koivu contre Gaborik. Acquérir Marian Hossa et lui faire faire des gants quand on voudrait.

Et aller voir les matchs de Canadien gratis dans la section réservée au propriétaire. Imaginez, 200 000 propriétaires assis dans la section des propriétaires aux côtés des 22 000 spectateurs, l’ambiance que ça ferait.

Je vous le dis, s’il fallait que toutes nos bonnes idées soient mises bout à bout, ça ferait une méchante longue file d’attente aux toilettes du Centre Bell.

6 commentaires

Répondre à Rosaloche-la-Moche Annuler la réponse.

  • Me semblait aussi !
    Eille, j’peux-tu embarquer ? j’en veux de ses parts-là ! Pis en plus si on peux aller au Beau Centre à chaque match, moé, j’achète des parts !
    Ça, ça veut dire aussi que vous pourrez choisir le prochain coach ! Alors, vous prenez qui déjà ?

  • Le groupe des 20 voudrait-il également répartir les 40 matchs locaux dans les différents villages du Québec en proportions des parts achetées par les régions ?

  • Le(la) correcteur(trice) a manifestement sauté une phrase.

    Mais peine perduE, on n’avait pas assez de rouleauX et personne N’avait le courage d’aller en redemander à la caissière de chez les caisses D.

    Le véritable chroniqueur sportif en vous s’éveille lentement.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.