Archives pour michel therrien

Y’est doué à une très belle avenir.

Michel Therrien, voué à se tromper à propos de Scherbak

C’est pour ça qu’on sent beaucoup d’excitement au sein de notre équipe.

Michel Therrien, excité

Mais j’ai beaucoup aimé l’intensité qu’on a déplorée cet après-midi.

Michel Therrien, déplorable

1468812_10151800177652353_155173251_n

Canadien a joué son dernier match samedi dernier et depuis, nous n’avons plus de nouvelle de lui. Nous sommes dans le moment de l’année où nous n’avons à peu près rien d’autres à faire que de regarder la télé (après avoir fait trois heures de char dans le verglas pour aller manger de la tourtière chez matante Ginette), et Canadien nous laisse en plan.

Oh, il y a bien les championnats juniors du monde entier, mais à part pour savoir si les futurs espoirs de la Flanalette vont scorer des buts, est-ce que ça vaut vraiment la peine de se lever à 7h30? En plus, les Allemands sont presque aussi excitants que les Islanders à voir jouer.

Selon notre envoyé spécial sur le site de Canadien, le prochain match n’aura lieu que samedi prochain. C’est à dire très exactement une semaine avec pas de Canadien. C’est non seulement inacceptable pour le téléspectateur amateur expert, mais cela comporte de gros risques pour l’équipe elle-même. C’est que voyez-vous, laisser les joueurs passer du temps en famille à Noël pourrait nuire à leur santé.

Subban qui nous revient avec dix livres de dinde dans le haut du corps, Desharnais qui se pète le coccyx en déneigeant son VUS pogné dans une congère, ou pire encore, Price noyé dans le champagne: voilà ce qui pourrait attendre Michel Therrien à son retour sur la glace. Franchement, l’algorithme qui a généré cet horaire est un chien sale. Tout ça pourrait nous coûter la coupe. Vous l’aurez su ici en premier.

Josh_Baby

Certains trouvent que Canadien n’est pas très bon par les temps qui courent. Faut dire que les hommes de Michel Therrien (qui n’accepte aucune excuse sauf celle d’être fatigué) n’ont marqué que trois buts à leurs quatre derniers matchs. Il y a pourtant toujours quelque chose de positif à tirer d’une mauvaise expérience, et dans le cas qui nous concerne, c’est le fait qu’il est beaucoup plus facile d’endormir nos enfants en les ploguant devant la Flanalette.

En effet, les astres se sont alignés dernièrement pour favoriser le sommeil chez les jeunes de nos jours. Il y a bien sûr l’absence de buts, comme nous venons de l’expliquer, mais aussi le fait que les adversaires de Canadien sont des équipes plates comme le Buffalo, le Islanders ou le Panthers. En plus, les derniers matchs commençaient soit à 18h ou 19h, ce qui coïncide assez bien avec l’heure du dodo.

Il s’agit évidemment d’un cercle vicieux. Lorsque Canadien joue du hockey plate, les joueurs de Canadien s’endorment et Canadien joue du hockey encore plus plate. La preuve? Ça fait 15 matchs que Gallagher dort. René Bourque a décidé de rester au lit tellement il est difficile de combattre la fatigue. Quant à Parros, il s’endort même en se battant!

Il ne fait aucun doute que Canadien est l’équipe de l’heure dans la Ligne Nationale. Et “l’heure” en question, c’est juste après la première période quand les enfants se sont endormis au doux son des dégagements non refusés et des passes dans les patins. Ne vous reste plus à ce moment qu’à les déplacer dans leur lit et à regarder une reprise de 30 vies pour vous réveiller.

p_vi_8100_1384793461

Il y a de l’espoir pour tous les jeunes de nos jours qui doivent se lever la fin de semaine au six heures du matin pour une pratique plate où ils feront les cercles, du bande à bande et une partie simulée trop courte à la fin. De l’espoir aussi pour leurs parents qui doivent se claquer du café pas buvable en regardant les internets sur leur téléphone entre deux coups d’oeil vers fiston pour lui faire accroire qu’ils sont intéressés par son coup de patin.

C’est que voyez-vous, hier, Canadien a été royalement dominé dans une leçon royale de 6-0. C’était juste après avoir fait sa première pratique en onze jours au cours desquels il avait pourtant remporté tous ses matchs. N’est-ce pas là la preuve que les pratiques, ça ne sert à rien? Le lien de cause à effet est évident (lorsqu’on est poches en mathématique).

Si elles sont une nuisance pour Canadien, elles sont une nuisance pour tout le monde. Michel Therrien devrait les abolir, ce qui inspirera sans doute les coachs de “lignes” mineures. En plus, on ferait une pierre deux coups puisque nos jeunes ne pourraient plus s’entraîner au puck dumping, aux coups de genou à la tête et au niaisage d’essayer de mettre la rondelle sur sa palette pour la donner à l’arbitre en faisant son show-off. Le hockey redeviendrait le fun.

Oui, il est vraiment temps d’abolir les entraînements.

NHL/

Vous le savez, nous du Sportnographe sommes fans de Denis Coderre, puisqu’il était le seul candidat à avoir une certaine vision du troisième trio de Canadien. Possiblement que son plan triennal d’immobilisation sera pourri, mais peu importe, s’il peut avoir un effet positif sur la Flanalette, on s’en fout.

Aujourd’hui toutefois, certains peuvent légitimement se demander si Coderre n’aurait pas plutôt des répercussions négatives sur l’équipe. C’est qu’après que Dénis eusse twitté que Desharnais devrait être renvoyé dans les mineures, la moitié des joueurs ainsi que Michel Therrien ont profité des 79 micros pendus à leur mouth-piece pour dénoncer les propos du nouveau maire.

N’est-ce pas là la même stratégie employée par Canadien lors des dernières séries contre le Ottawa alors que l’entraîneur adverse avait été victime de propos désobligeants relativement à sa face qui ressemblerait à s’y méprendre à celle d’un morse? Est-ce que cette stratégie avait été un succès? Euh… non. Essayer de motiver ses troupes en diabolisant le maire de la ville qui héberge Canadien est clairement une stratégie douteuse qui pourrait avoir des résultats désastreux.

Revenons à la base: est-ce que oui ou non, Desharnais devrait être renvoyé dans les mineures? Avec une passe en 17 matchs, la question ne se pose même pas. Il est clair ici que c’est notre maire adoré qui a raison. Il connaît visiblement bien plus son hockey que Michel Therrien, et un maire aussi connaisseur devrait avoir son mot à dire dans la bonne gouverne de Canadien.

L’avenir de Canadien dépend de toi, Denis. Donc… ce serait quoi, ton prochain move?

La ligne à Desharnais, Pacioretty, je pense qu’ils ont été très bons sur la patinoire, dans les deux sens de la rondelle.

Michel Therrien, dans tous les sens

Quand que la chaîne à débarque au niveau des blessures, faut que tu sois en mesure de les remplacer.

Michel Therrien, enchaîné

galchenyuk-gallagher

Il est un temps dans l’année où Canadien a bien de la difficulté à se faufiler dans l’actualité. Et ce temps dans l’année, c’est maintenant. Pourtant, c’est pas comme s’il se passait beaucoup de choses dans le monde. Mais non, nos experts sportifs sont sur les terrains de golf à se faire des jokes de mononcle et personne n’est disponible pour nourrir notre intellect avec des débats d’idées sur la composition du troisième trio. En fait, il ne reste que Réjean Tremblay pour nous parler de sa ride de bécique avec Marcel Aubut et le boss de Radio X, et Yvon Pedneault pour nous dire… euh, rien.

Certains tentent de nous divertir en profitant du soleil radieux devant leur calculatrice afin de nous offrir des statistiques qui viennent confirmer des choses qu’on savait déjà. Que les Maple Leafs étaient chanceux. Que Canadien était pas bon en série. Et maintenant, que Galchenyuk et Gallagher ont été sous-utilisés par Michel Therrien.

Comme si on ne s’était pas plaint à toutes les parties de voir Ryder se gratter le jock-strap sur le powerplay à la place d’un Gallagher qui aurait joué de fougue dans la zone payante. Comme si on ne s’était pas demandé 37 fois pourquoi Travis Moen avait plus de temps de glace que Galchenyuk.

C’est bien gentil, messieurs les statisticiens, de vouloir mettre un peu de Canadien dans notre triste été, mais c’est un échec. Votre scandale est un pétard mouillé. On veut quelque chose de mieux à se mettre sous la dent. Price échangé contre Roberto Luongo. Markov en bobettes avec un des ex-maires de Laval. George Parros qui se fait couper la moustache. Quelque chose. SVP.