Tag: Marc Denis

Marc Denis, une belle réussite

La passe cette fois-ci pour la sortie de territoire était réussise, mais lorsque… Était réussise, oui. Elle était réussie.

Marc Denis, clair

Dans les dernières années, la transparence de cette équipe a été mis en lumière.

Marc Denis, qui voyage dans le temps

Il marque son deuxième de trois buts cette saison contre le Canadien, contre Dustin Tokarski.

Patrick Lalime à TVA Sports: Marc Denis a une longueur d’avance

patrick-Lalime-450x337

C’est maintenant officiel, Patrick Lalime épaulera Félix Séguin à l’analyse des matchs de Canadien. Pas Dany Dubé, pas Yvon Pedneault, pas Michel Langevin, pas Dave Morissette. Non, Patrick Lalime qui était jusque-là au Réseau des sports.

Malheureusement, tout comme Félix Séguin, personne dans les bureaux du Sportnographe n’a d’opinion sur Lalime. C’est que voyez-vous, à RDS, ces deux-là étaient affectés aux matchs des autres équipes de la « ligne », et pour nous, il n’y a que Canadien qui compte.

C’est d’ailleurs pourquoi nous croyons que Marc Denis, qui sera le rival de Patrick Lalime, a une longueur d’avance sur ce dernier. D’accord, Lalime a plus d’expérience dans la LNH. Il a plus de victoires. Il a un pourcentage d’arrêts plus élevé et une meilleure moyenne de buts alloués.

Mais Marc Denis a quelque chose que Patrick Lalime n’a pas: il a joué un match avec Canadien, et ça, ça vaut de l’or. Chapeau, RDS.

Une chauve-souris au Centre Bell

Après 13 secondes de jeu, un but et un oiseau de malheur.

Marc Denis appuie Jean Tremblay, le rocket de la politique

Canadien contre Ontariens : avantage Montréal

4750898694_fec859254a_z

C’est ce soir que l’on saura si Canadien devra affronter le Toronto ou le Ottawa en première ronde de la vraie saison. Tout dépendra du match entre les Bruins et les Sénateurs que l’on ne va pas vraiment suivre avec intérêt, parce qu’on ne manquerait le Gala Artis pour rien au monde.

D’ailleurs, profitons-en pour faire un bilan écourté de cette saison écourtée : On pensait que Canadien allait être poche, Canadien a plutôt été bon, sauf à la fin où on s’est dit que finalement, on avait raison de penser que Canadien allait être poche. Voilà.

Mais revenons à nos moutons : l’Ontario. Si on fait abstraction de la glace où Canadien est clairement dominant, quels sont les avantages que les joueurs de Michel Therrien pourraient avoir? Et bien on sait que les Ontariens se couchent tôt et supportent mal l’alcool. La Flanalette sera donc avantagée lorsque les matchs auront lieu dans la ville du vice. Difficile de compter des buts un lendemain de brosse.

De plus, les Ontariens ont de belles routes et risqueront d’être surpris par notre asphalte. Il faut s’attendre à ce qu’un Erik Karlsson ou un Phil Kessel se foule la cheville dans un nid de poule. Sont tellement fragiles ces gars-là. Enfin, les Ontariens auront sûrement le support de Don Cherry alors que Montréal misera sur Marc Denis. Net avantage pour Canadien.

Une vraie partie de gâteau.

Un analyste de New York reçoit une rondelle au visage (attention à toi, Marc Denis!)

Marc Denis, hasardeux

Et comme le hasard arrive rarement par hasard…

Marc Denis à la Ligne du Vieux Poil

|titles=s04-ep14-marc-denis-extr01]

|titles=s04-ep14-marc-denis-extr02]

|titles=s04-ep14-marc-denis-extr03]

1 2 3