Tag: charles hudon

Charles Hudon, à propos des grandes faces de la LNH

C’est sûr qu’il y a un cachet. C’est sûr que c’est des grands joueurs, des grandes faces de la ligue nationale. Pour moi, c’est juste de faire mes choses personnelles, de me concentrer.

Charles Hudon, dans le parc

Tsé, on dirait qu’on s’en va dans le parc des Laurentides, pis on pogne des mouches, pis c’est nous autres les mouches. Fak tsé, c’est bizarre à dire, mais c’est comme ça aussi, on voit tout le monde tomber au combat.

Charles Hudon, à 100%

Dans toute la saison, y’a jamais aucun match que toute les gars vont être 100% entre les deux oreilles. Les deux oreilles sur la game. Donc on peut blâmer là-dessus.

Charles Hudon, individuel

Faut se refaire ensemble. Y’a aucun individuel qui faut qui se sépare de la famille comme j’peux dire. Faut tous se regrouper ensemble pis être finis.

Charles Hudon, petit

C’est sûr que c’est quelque chose de gros. Karl c’est quelqu’un que je regarde de haut à chaque fois que je le vois.

Charles Hudon, optimiste en vue du camp d’entraînement

Moi j’ai tout à faire. J’ai rien à gagner, tout à perdre, donc pour moi, c’est y aller vraiment à fond.

Championnat mondial junior : un spectacle pathétique

photo_1673062_resize

Certains se réjouissent aujourd’hui de la victoire convaincante d’Équipe Canada junior contre l’Allemagne lors du premier match du championnat mondial. Il n’y a toutefois rien d’excitant dans le pitoyable spectacle que nous offrent les jeunes de nos jours.

Où sont les passes à l’aveuglette ? Les demi-mesures ? Les gars qui back-checkent pas ? Équipe Canada n’a trouvé aucun joueur d’énergie qui ne sert à rien sur le troisième trio ? En plus, il n’y a même pas de bataille comme dans le vrai hockey !

Bref, rien pour compenser la perte d’Équipe Canadien pas junior. Oh, il y a bien un Subban dont on peut se plaindre (franchement, trois buts contre les allemands, faut vouloir), mais celui-ci fait beaucoup moins de montées à l’emporte-pièce qui ne mènent nulle part que son frère.

Il est fort à parier que ces petits gars de chez nous auront beaucoup de difficulté à s’adapter à la lenteur de la Ligne Nationale. Heureusement que Charles Hudon, seul représentant de Canadien chez Canada a dû déclarer forfait suite à une blessure. Il ne sera ainsi pas contaminé par un système de jeu qui privilégie les mieux nantis en terme de talent en laissant de côté ceux qui ne savent pas patiner, mais qui feront les beaux jours de la Flanalette.

On s’ennuie du vrai hockey…