On apprend entre autre que Ti-Guy ne joue pas intelligemment lorsqu’il est chaud.

C’est un peu comme lorsque Pierre Houde décrit un arrêt spectaculaire de Carey Price, dans l’fond.

Ottawa Senators v Montreal Canadiens - Game TwoLa nouvelle a fait le tour du monde de Canadien à la vitesse de la lumière rouge derrière le but de Carey Price : l’entraîneur des gardiens, Pierre Groulx, ne reviendra pas avec l’équipe l’an prochain.

Il faut dire que l’élimination rapide de Canadien a laissé beaucoup de fans et de médias (à ne pas confondre, même si c’est difficile) sur leur appétit. N’importe quelle nouvelle, aussi mineure soit-elle, peut susciter les passions.

Lire la suite sur le site du Journal Métro.

image
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Via Richard Therrien.

SherbrookeCastors

Vous le savez, nous du Sportnographe militons activement pour un retour des Maroons de Montréal, et ce, depuis 2006. Parce qu’une équipe de plus forcerait Canadien à se dépasser en plus de lui redonner sa vocation d’antan, soit celle de représenter les Canadiens français. C’est d’une logique implacable.

Or voilà qu’une très sérieuse étude du statisticien Nate Silver nous apprend qu’un retour des Maroons serait souhaitable. Le gars a quand même prédit avec justesse les résultats des 50 états lors des dernières élections américaines, alors il faut accorder de l’importance à ses propos (surtout qu’ils fittent avec notre théorie).

Mais ce n’est pas tout. Semble-t-il que le marché de Sherbrooke serait aussi plus intéressant en termes de fans de hockey que ceux de Tampa, Raleigh ou Nashville. Est-ce à dire que les Castors de Sherbrooke sont sur le point de renaître dans la “Ligne” Nationale? S’en va-t-on vers une Castors Nation (prononcez Castorzz Natieune)? Euh, non.

C’est là que l’on constate les limites de Nate Silver. Clairement, ce gars-là ne connaît rien au hockey. Les 279,230 fans de Sherbrooke ne sont pas fans de hockey, ils sont fans de Canadien. D’ailleurs, il est presque plus long de se rendre au Centre Bell à partir du bout de la rue Sherbrooke Est qu’à partir de la ville de Sherbrooke. Aucune équipe ne pourra s’installer dans un périmètre de 200km de la meilleure franchise au monde entier de l’univers. À moins que ce ne soit un club de maudits anglais comme les Maroons.

DNT

Via checkdonc.ca.