IceTigers Nürnberg - Straubing Tigers

Avec les pertes de Max Pacioretty, Daniel Brière et Brandon Prust, plusieurs partisans de Canadien se demandent ce qu’ils pourraient faire pour sortir l’équipe de son marasme. Pourtant, comme Jean-François Kennedy l’a dit: “Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Canadien, demandez ce que Canadien peut faire pour vous”.

Et ce que Canadien peut faire pour nous, maintenant que l’on sait qu’il est condamné à terminer dans les bas fonds (avec pas de Brière, on n’ira pas loin hein), et bien c’est d’embaucher Simon Gagné qui ronge actuellement son frein dans sa McMansion de Lac Beauport.

Certains diront que Gagné a beaucoup ralenti, qu’il est trop sensible dans le très haut du corps en raison des 28 commotions cérébrales qu’il a subies. À n’en pas douter, Simon Gagné n’aiderait que très peu Canadien. Et c’est exactement pourquoi Bergevin doit en faire l’acquisition.

C’est que voyez-vous, Gagné a servi de comparaison avec Éric Chouinard pendant de nombreuses années parce qu’ils avaient été repêchés en même temps, en première ronde. Toutes ces années à le voir compter des buts pendant que Chouinard était mauvais comme de l’eau de roche. Que Simon Gagné vienne s’éffouarer à Montréal mettrait un baume sur toutes ces années de souffrance. L’amateur expert de Canadien pourrait dire: “Ouin, y’est pas si bon que ça finalement c’te gars-là”. C’est pourquoi il nous faut Simon Gagné à Montréal.

Capture d’écran 2013-10-20 à 11.31.21

The “niggest” goal?

Via Définitivement Pierre.

Nashville Predators v Colorado AvalancheC’était la nouvelle de la semaine dans le monde de ceux qui ne savent pas qui est Denise Filiatrault : Patrick Roy a égalé (et peut-être même battu à l’heure où l’on se parle) le record de six victoires de suite… en début de saison… pour un entraîneur recrue… qui a un «y» dans son nom.

Un record qui occupe une place importante dans les annales de la «Ligne» nationale, à tel point que Mario Tremblay lui-même ne s’en souvenait plus.

Lire la suite sur le site du Journal Métro.

Des joueurs qui vont élever leur cran d’un jeu pour avoir un rythme assez élevé dans les dix premières minutes.

Benoît Brunet, qui a du cran

Son idée? Financer les meilleurs sportifs et leur demander 1% de leur salaire s’ils se rendent dans les ligues majeures.

Montreal Canadiens v Toronto Maple LeafsOn dit que les voyages dans l’Ouest forment la jeunesse. Ou quelque chose comme ça.

Or, qu’advient-il lorsque la jeunesse est déjà formée et que c’est plutôt les vétérans qui traînent de la patte? Eh bien, les voyages dans l’Ouest ne forment plus rien. C’est dans cette position délicate que se retrouve Canadien au moment où l’on se parle.

Lire la suite sur le site du Journal Métro.