Le Sportnographe

NASCAR : Jacques Villeneuve chauffe comme une fillette

Qu’on se le dise, le sport automobile n’est pas un sport et si c’était le cas, ce serait assurément le sport le plus cave jamais imaginé. Personnellement, quand je suis pressé et que je chauffe en sans-dessein dans une zone scolaire pour rejoindre un jeune Lavallois qui m’a coupé dans une courbe, je ne fais pas du sport, mais de la rage au volant.

Au risque de se répéter donc, le sport automobile n’est pas un sport, pas plus que manger un beigne ou faire l’amour à sa femme. Quoi que.

Parlant de femme, Jacques Villeneuve a montré qu’il n’a pas besoin du mur du Québec pour chauffer comme telle ou telle. Seulement d’un peu de pluie dans le windshield et d’un char en avant de lui. Après la course, il s’est dit fier de son expérience. “Je suis fier de mon expérience”. Villeneuve est un vrai Québécois.

Honnêtement, on aurait fait le tour, mais on s’est ouvert deux bières, alors on va en rajouter.

Ayant couvert l’événement sur place en compagnie de Paulin Poulin et de Réal Munger aujourd’hui, Sportnographe Sports peut vous confirmer que Jacques Villeneuve est pas mal petit et que Patrick Carpentier a une sacrée fente entre les deux palettes, ce qui a fait dire à Poulin : “J’avais jamais remarqué.”

Quant à Andrew Ranger, on s’en sacre d’aplomb.

Alors voilà. On aura fait notre effort de couvrir la course NASCAR Nationwide NAPA Pièces d’auto 200 à Montréal. Mais honnêtement, ça devrait surtout nous assurer un bon référencement dans Google pour les deux prochains jours.

On se reconnecte sous peu.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.