Sportnographe

Marc Bergevin, courtois

Tsé amener un Québécois juste pour faire un peu la flaveur populaire, j’pense que c’est pas la bonne chose à faire. Mais tantôt je l’ai dit, ces gars-là, je suis convaincu, étaient courtoisés par des équipes de la ligne nationale.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.