Le Sportnographe

La meilleure défense, c’est la défense

Avec le camp d’entraînement de Canadien qui fait rage aux 2 Glaces de Candiac, un amphithéâtre qui ne se doutait pas un jour pouvoir accueillir une équipe de la Ligne Nationale, l’on constate que l’équipe est propriétaire d’une quantité incroyable de défenseurs qui transpirent l’espoir.

On n’a qu’à penser à Ryan McDonagh, premier choix de l’an dernier, à David Fischer, dont on dit qu’il ressemble à Brisebois, mais qu’il est très articulé et n’aime pas nécessairement les chars de course, à Mathieu Carle, un jeune homme qui luttera pour être septième défenseur à Montréal, à P.K. Subban, qui (enfin) est un joueur qui ne prend pas le hockey au sérieux, à Yannick Weber, dont on espère qu’il utilisera l’expression « mieux-mieux » à l’instar de Mark Streit, et à Pavel Valentenko, qui maîtriserait bien le lancer frappé.

Il n’est donc pas saugrenu de s’interroger sur les récentes acquisitions de Robert Gainey, à savoir, d’autres défenseurs d’avenir. Il y a d’abord eu Greg Pateryn, obtenu en retour du patineur de vitesse Mikhail Grabovski, et maintenant, Shawn Belle, acquis en retour de Corey Locke, un joueur de concession de la Ligne Américaine.

Cette collection de futurs quarts-arrière laisse présager un avenir rempli de défenseurs convertis en attaquants, une des spécialités de Canadien. Le plan de Gainey ne peut être autre, puisque la cuvée 2012 de l’équipe aura en son sein 15 défenseurs de concession, ce qui nécessiterait un agrandissement des gradins, action qu’un ingénieur mis sous contrat par le Sportnographe, prétend impossible. L’avenir est radieux pour la trappe à Montréal.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.